motocollants du forum en vente
Ce forum est pour vous motards de France et d'ailleurs, passionnés de Trails, toutes marques réunies. Vous trouverez ici des compagnons de route, des informations, des idées de balades, des récits de voyageurs...alors n'attendez pas, inscrivez vous :)




RASSO MORVAN TOUR 2018
Derniers sujets
» Sortie TT dans les Alpes (ex week end Karellis)
par adventurer Aujourd'hui à 21:55

» Mon trail 600TTRE
par X@v Aujourd'hui à 21:47

» Semaine ski aux Karellis
par prs34 Aujourd'hui à 20:50

» SWM RS500 Rallye
par phil30 Aujourd'hui à 20:48

» Présentation isde
par phil30 Aujourd'hui à 20:45

» Vends AJP PR5 250cc 2014
par Bertmoor Aujourd'hui à 19:39

» Balades en rhone alpes
par CHAM Aujourd'hui à 19:19

» Cliquetis de distribution
par EDN Aujourd'hui à 19:10

» Presentation guiguite8FR
par Fluet Aujourd'hui à 18:57

» Kawa 500 KLE
par Yioryos Aujourd'hui à 17:47

» Présentation Leo LEGRAND
par polo13 Aujourd'hui à 16:56

» Inscription à la "Randonnée de la Braise - First Edition [2k19]"
par Ardaan Aujourd'hui à 16:18

» Samedi 8 décembre - Sortie tt facile (Départ Nîmes)
par michaelv Aujourd'hui à 14:33

» Honda CRF450 L ?????
par KTM19 Aujourd'hui à 14:20

» milka, le klx650 de sylv1
par sylv1 Aujourd'hui à 13:04

» Vends trial Sherco 2.5
par Pierro Aujourd'hui à 11:55

» Presentation Ellrico
par Pierro Aujourd'hui à 11:47

» Hello la compagnie :)
par Kevin0 Hier à 21:29

» Un peu de TT en 800 gs :)
par Kevin0 Hier à 18:36

» Yamaha 660 XTZ 2010
par RicoRé Hier à 18:11

Facebook Terre-Bitume
LIENS
Mots-clés
casque rally TRANSALP karellis enduro moto corse YAMAHA stella pneus 1200 Honda dominator Himalayan maroc Beta trail hellas mitas 1000 adventure strom Barjos Twin pneu africa
Contact Admin

Partagez | 
 

 L'effet G/S sur les trail des années 80.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 11:50

Allez un peu de lecture made in Gastair....

Au fait avez vous remarqué la page Française Wikipédia de la G/S ?............. https://fr.wikipedia.org/wiki/BMW_R_80_G/S c'est du made in Gastair  :clin: s'il existe des erreurs n'hésitez pas mais au moins la G/S a une présentation digne. Bon sur Wiki la sensure des modos est dure concernant la forme et les détails donnés....



Voici en parallèle un texte que j'avais concocté : Là encore peut être des oublis ou erreurs et une vision peut être nombriliste de la G/S... mais je ne pense pas être trop à coté.......

L'effet G/S sur les trail des années 80.

Sortie en 1980, la R 80 G/S est le premier trail à avoir un frein à disque, un cardan, un mono-bras AR, un bicylindre, une cylindrée de 800cc, une telle puissance, un tel couple.... et de telles couleurs. A l'époque, ses plus grands concurrents semblent être les "grosmonos", pourtant si dés 1981 BMW prouve à l'occasion de rallyes que son choix est le bon, la cohabitation pacifique sur le marché avec les cylindres uniques reste et restera.
Prise à contre pied la concurrence prends deux voies, elle s'engouffre dans le créneau ouvert... ou, incrédule, ne réagit pas immédiatement. Paradoxalement, suivant ainsi la démarche de BMW, les premiers à répondre sont encore les européens ayant des moteurs bicylindres dans leur banque d'organe de routières. Incapables de concurrencer les Japonais sur le terrain du "grosmono", ils saisissent cette opportunité. En Europe, la superbe Triumph Tiger Trail 750 TR7T  arrive ainsi en 1981 sur le marché. Désuète, dépassée dès ça sortie, n'apportant aucune technologie moderne et ne véhiculant pour l'époque aucune image, elle s'apparente davantage à une machine des années 70. Elle est pourtant particulièrement belle aujourd'hui.



Morini très réactif également mais plus réfléchi sortira dans le même temps son bicylindre en V : la superbe Camel 500. Plus évoluée que la Triumph, davantage orientée vers le tout terrain, elle survivra un temps et donnera même naissance à la Morini 501. Morini ira jusqu'au bout de l'idée en conduisant plusieurs Camel officielles au Dakar... mais sans victoire peu de retombées, et la marque se dirige vers la récession.



Moto Guzzi et son estimable V65 TT sortie en 83 cherche également à surfer sur la vague en piochant comme les autres dans une banque d'organes existante. Frein à disque à l'avant, pont, couleur tout est là... ou presque. Elle ne sauvera l'honneur que grâce aux exemplaires achetés par l'administration Italienne. La marque passera par l'inévitable case Paris Dakar afin de se donner une légitimité dans le domaine.



Cagiva murit sa réflexion et ne fera pas partie des marques pionnières du bicylindre, elle a un grave handicap à coté des autres marques transalpines, elle ne possède pas de bicylindre adapté dans sa banque d'organes.... mais en 1983 et une alliance avec Ducati plus tard la marque comble cette lacune. En 1984 une belle 650 Elefant à moteur Ducat est produite. Mais pour l'histoire c'est déjà bien tard, c'est déjà une autre génération, elle prend le train en marche. Elle profitera de performances remarquables en Rallye Raid pour asseoir sa réputation, elle engage pour cela de grands pilotes tel qu'Hubert Auriol. Elle fera une belle carrière en prenant de la cylindrée et finira par très bien porter son nom en basculant vers le coté "éléphantesque".



Les Français ? Et bien eux aussi ont fait leur G/S. Dés 1981 une toute nouvelle marque MF (Née de l'association du fondateur d'une autre marque bien Française, BFG et d'un imprimeur) sort des routières à cardan et à moteur flat Citroën... l'inspiration BMW est déjà présente. Et donc, cette valeureuse marque tente l'aventure à son tour. Un moteur flat twin de 650cc (652cc exactement) provenant des Citroën Axel, LN ou Visa, une carrosserie blanche avec selle rouge, un cardan (De marque Guzzi ainsi que la boite), un frein à disque avant, suspensions et pneus mixtes... la copie est là également, la 650 TC est née mais...tentative avortée.  Peu aboutie elle ressemble à un puzzle mal assemblé, à une R80 G/S mal montée... et pourtant on ne peut qu'aimer ce "prototype". Cette naïve tentative rend charmante la bête. Chant du signe ; la marque s'éteint l'année suivante. Clin d'œil et retour d'ascenseur, elle possède un garde boue avant en forme de bec de canard... tout comme les DR800 Suzuki sorties 5 années plus tard et.... les trail BMW contemporains.



L'âme et la technologie ne sont pas forcement liées. Qui pourrait dire aujourd'hui que la Triumph Tiger Trail, la Guzzi ou la Morini n'ont pas d'âme ? Elles n'apportaient pourtant aucune solution nouvelle et malheureusement aucune marque ne veut sortir une moto mythique qui ne se vend pas. La 80 G/S était onéreuse mais ses illustre concurrentes, (pour certaines de fabrication quasi artisanale) n'en étaient pas moins chères tout en donnant moins.

Les Japonais sont les plus à blâmer, ils ne réagissent pas. Incrédules ? Ils sont surtout certains de la suprématie du mono sur le terrain... économique. Moins cher, le grosmono se vend donc toujours très bien et pour un bon moment, la Yamaha 600 Ténéré vie même ses heures de gloire dès sa sortie en 1983. Ainsi, il ne peut être dit que la G/S a tué le mono du moins sur le plan économique. Les japonais tiennent le marché mais sur le coup sont peu visionnaires, ils ne voient pas le lent déclin s'amorcer à l'horizon. Le mono à besoin d'une image renouvelée et de victoires dans les rallyes raid. Honda est la marque Japonaise qui tire la première mais bien tard (1983) et elle rate sa cible en sortant son 750 XLV.



Cette impressionnante moto porte en elle tous les ingrédients de la mort des trails. Alors que BMW avait réussi à allier simplicité, légèreté, rusticité, Honda fait basculer la catégorie dans la complexité, l'inaccessibilité, la lourdeur... et la non polyvalence. Les problèmes de carburation, la surchauffe du cylindre arrière, la casse des poussoir hydrauliques et des pompes à huile et surtout un manque d'image font qu'elle fut un bide commercial. Ils corrigeront le tir mais l'histoire n'attends pas.


Yamaha fera pire, certains de la suprématie commerciale de leur Ténéré ils ne sortent qu'en 1988 une Super Ténéré qui peinera à reprendre l'âme de la très populaire 600 mono du même nom.

Suzuki toujours prudent ne réponds même pas et gonfle indéfiniment la cylindrée de son monocylindre DR dérivé au départ des antédiluviennes 370 SP... 400, 500, 600, 650, 750, 800, pour ne parler que des "gros monos" la marque n'investi pas dans le rallye-raid et surf sur l'image apportée par des privés comme les frères Joineau au Dakar ; dommage, Gaston Rayer était historiquement un pilote de la marque.

Kawasaki ne tente même pas l'aventure outre la route, la marque reste sur le cross et l'enduro elle attendra même 1986 pour sortir son vrai premier trail grosmono (Le premier à refroidissement liquide).


Finalement la tempête venue de France soufflera principalement en Europe. Et oui, la genèse de l'histoire G/S est née de volontés trés franco-françaises et la naissance de beaucoup de projets Européens ou même Japonais sont nés grâce à l'insistance appuyée voire même la prise d'initiative d'importateurs tricolores... mais après tout l'international Paris Dakar est bien Français !

Les rallyes raids se professionnalisent et le rêve de liberté s'estompe. La branche trail se divise en deux, d'un coté, les trails mono économiques et proches de la définition originelle, de l'autre les trail bicylindre bientôt appelés à juste titre "trail routiers". Le mono devient un basique utilitaire, la catégorie des vrai trail décline jusqu'à presque s'éteindre. A l'instar de la Transalp Honda ou de la TDM de Yamaha, les trail perdent leur âme à force de se rapprocher des routières, de gagner en poids, de s'habiller de carénages, de roues à bâtons, ou de pneus routiers. Des motos caricatures d'une catégorie qui se cherche... et se perd.

L'idéal de liberté incarné par les trail des années 70 / 80 se transforme peu à peu en une image ternie, saupoudrée de prises de consciences écologiques plus ou moins justifiées... La soif de liberté se transforme en une non moins caricaturale vision apocalyptique de l'avenir. Emblèmes de la décadence : le 4X4 et la moto TT.


Aujourd'hui, la grande majorité des trails bicylindres ne sont plus vraiment des trails et seules les descendantes de la G/S (Et leurs copies...) en compagnie de quelques KTM gardent une capacité limitée à sortir des routes. Économique, utilitaire, le mono guette l'opportunité d'un retour à la mode du tout terrain, il tue son temps déguisés provisoirement en super motard en se défoulant les roues sur le goudron.

La R80G/S était une charnière, "le pont" entre les catégories ; le lien entre le mono et le bicylindre, le lien entre la puissance et la légèreté, le lien entre une réelle capacité routière et le tout terrain. Elle est ainsi celle qui, par sa cohérence, réussit à révolutionner le monde du trail tout en coexistant avec le plus léger et plus économique trail grosmono. Elle porte bien entendu tout de même en elle un peu la responsabilité de la dégénérescence de la catégorie par cette recherche du "plus", et par la réaction qu'elle a suscité chez la concurrence.

Fiat a refait sa 500 avec des ingrédients modernes, idem pour la mini ou la new beetle... Pourquoi pas une 80G/S réactualisée ? En reprenant des modèles anciens qui ont marqué leur temps, les constructeurs ont récupéré une âme pour la coller à un véhicule moderne.
Certains l'ont fait :


Cette recette donne l'eau à la bouche mais l'esprit G/S est-il là ?

Qu'a apporté la G/S à son époque ? BMW a certes innové en sortant la G/S mais à surtout composé une nouvelle recette avec des ingrédients connus. Reprendre des composants existants en les réutilisant pour la première fois ensemble dans un but différent : le tout terrain. Mais BMW a également su faire naitre l'envie du public par la compétition et l'aventure avant la même la conception commerciale de la machine. Particulièrement originale, voire même choquante à l'époque, avec ses couleurs et est son moteur trop visible ! Elle a une personnalité très marquée et est en avance de phase tout en utilisant du classique et de l'éprouvé. En plongeant son bébé dans le bain de l'aventure, BMW lui a donné une histoire et l'histoire lui a donné une âme.

Pour refaire le coup de la G/S ? Une moto c'est avant tout un moteur sur lequel on s'assoit. Et un moteur mythique ce n'est pas seulement un bon moteur, il lui faut une histoire... Il n'existe malheureusement plus de nos jour de promontoire tel que le Paris Dakar des années 80 et qui permettrait aux mythes d'éclore. Les motos des rallyes sont uniformisées par le règlement, les pilotes ne sont plus des aventuriers encore moins des amateurs concourants avec des machines quasi stock. Le rêve ne peut plus naitre de là.

Avant de chercher à faire la moto il faut donc avant tout chercher l'histoire... mais l'histoire ne se fabrique pas............

La définition de la G/S selon BMW... le mélange d'une enduro et d'une routière.............


Dernière édition par gastair le Mer 20 Avr 2016 - 20:29, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
calvacoca

Pilier du forum
Pilier du forum
avatar

MOTOS : Suzuki DRZ 400 S + Scorpa T-Ride 250 F
Pneu AV/AR : oui
Messages : 640
Date d'inscription : 07/12/2012
Age : 56
Ville ou région : Castelnaudary

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 14:11

Merci pour cette histoire !

A l'époque, on n'arrivait pas à tirer beaucoup de puissance des monos, donc le coup du bicylindre BMW, plus lourd mais plus puissant, était très bien joué sur une course rapide comme le Dakar.
Le premier trail d'un nouveau genre. Plus pêchu, plus lourd, fait pour les grands espaces.


PS : Tu aurais pu ajouter aussi la Cagiva Elefant.

_________________
si possible, faut taper le côté nord des arbres, c'est là qu'il y a de la mousse


Dernière édition par calvacoca le Lun 23 Déc 2013 - 14:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jeanpierre.picard.9887@facebook.com
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Sujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 14:52

@calvacoca a écrit:
Merci pour cette histoire !

A l'époque, on n'arrivait pas à tirer beaucoup de puissance des monos, donc le coup du bicylindre BMW, plus lourd mais plus puissant, était très bien joué sur une course rapide comme le Dakar

PS : Tu aurais pu ajouter aussi la Cagiva Elefant.


Merci... je viens de combler cet oubli... il faut dire que Ducati... pardon Cagiva :-) n'a pas fait partie des pionnières dans le domaine.


Pour la puissance il faut pas oublier les performances des Christine Martin et Nicole Maitrot sur des 250 XLS Honda au début des années 80 ... quand la régularité et le sérieux de la topo payent. m'enfin ça c'était avant.....
Revenir en haut Aller en bas
michat

Membre - Super Actif
Membre - Super Actif
avatar

MOTOS : Honda crf 1000 l Africa Twin
Messages : 295
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 55
Ville ou région : Normandie

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 16:10

bien 
bravo gastair pour cette leçon d'histoire de la moto chapitre trail.
Etant de la même génération que toi, ton analyse m'a rappelé bien des souvenirs.
BMW a inventé le trail-voyage avec la GS, beaucoup plus polyvalent que le gros-mono quant il faut abattre des kilomètres avec armes et bagages. Le concept était bon car plus de 30 ans après, les GS sont toujours là.
Malheureusement, le trail est devenu de plus en plus gros et "SUV". Je pense que ça peut changer, la F800GS (ben, oui...) et la Triumph Tiger 800 par exemple vont plus dans l'esprit trail original.
Mais perso, je n'aurai rien contre une XT 500 néo-rétro... Yam a bien ressorti la SR en France!
 
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 18:49

@michat a écrit:
bien 
bravo gastair pour cette leçon d'histoire de la moto chapitre trail.
Etant de la même génération que toi, ton analyse m'a rappelé bien des souvenirs.
BMW a inventé le trail-voyage avec la GS, beaucoup plus polyvalent que le gros-mono quant il faut abattre des kilomètres avec armes et bagages. Le concept était bon car plus de 30 ans après, les GS sont toujours là.
Malheureusement, le trail est devenu de plus en plus gros et "SUV". Je pense que ça peut changer, la F800GS (ben, oui...) et la Triumph Tiger 800 par exemple vont plus dans l'esprit trail original.
Mais perso, je n'aurai rien contre une XT 500 néo-rétro... Yam a bien ressorti la SR en France!
 

Merci...
Mouep ! comme tu dis des bons souvenirs.
Je me revois avec Bacou, Merel, les Joineau, Auriol, Rahier, Loiseau... bon juste sur les prologues du Dakar de l'époque et juste... en tant que spectateur tristou    bon en 1980 mon Motobec M50EV avait un léger look enduro tout de même.   surpris

Je suis d'accord concernant les F800GS et autres Tiger 800 leur définition se rapproche du trail... mais pas d'âme, pas de moteur mythique, pas de parfum d'aventure. Que du raisonnable... on est à une époque raisonnable qui ne laisse que de place à la création. Dans les années phare du trail la définition de la moto en était à l'adolescence... un coté effronté.
De nos jours une moto n'est pas inspirée par l'aventure, elle l'est par l'économie. C'est un peu comme la chanson populaire faite pour plaire au plus grand nombre sur une courte durée. J'aimerais revoir du Brel, du Piaf, du Ferrat...

La tristesse de l'époque est symbolisée par les bécanes inspirées de l'ancien, quand le rêve et la créativité en sont à regarder derrière c'est que le présent est bien pauvre et le futur bien embrumé.
Revenir en haut Aller en bas
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : yamaha xtz 1200 super ténéré
Pneu AV/AR : Heidenau K60 Scout
Messages : 1222
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 20:24

Sympa le post sur l'histoire du trail !!  bien 
Par contre sa ferai presque chialé...    

La nostalgie c'est bien mais bon dire que le trail a perdu son ame tu y vas fort ! C'est le pilote qui donne de l'ame à sa moto et pas l'inverse.
Un vieux con sur une 80 GS sa sera toujours fade, par contre un vieux fou sur un 1200 gs neuve sa voudra toujours dire quelque chose !  clin d\'oeil 
J'ai une moto de bon père de famille que je conduis comme un adolescent irresponsable toujours en quête d'aventure. Pour moi, vieille ou récente, j'ai toujours conduis mes motos de la même façon !
C'est l'usage qui fait le trail selon moi.

Je suis né en 1988, donc cette partie de l'histoire de la moto m'est un peu étrangère ! Même si j'ai quand même, pour mon age, une bonne culture moto.
Ma première moto s'était une Aprilia ETX 350 car je ne voulais qu'un trail quand j'ai eu mon permis à 18 ans. La folie sa commence tôt !!    C'est un modèle très peu courant en France, je n'ai d'ailleurs quasiment jamais trouvé de documentation à son sujet...
Est ce que tu connais ce modèle, sa réputation à l'époque, ce qu'en pensait le monde de la moto ?! Si tu as la moindre infos concernant les trails Aprilia je suis preneur ! Comme toute les premières moto j'en suis tombé amoureux...  clin d\'oeil

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.    Lun 23 Déc 2013 - 21:46

@anto34 a écrit:
Sympa le post sur l'histoire du trail !!  bien 
Par contre sa ferai presque chialé...    

La nostalgie c'est bien mais bon dire que le trail a perdu son ame tu y vas fort ! C'est le pilote qui donne de l'ame à sa moto et pas l'inverse.
Un vieux con sur une 80 GS sa sera toujours fade, par contre un vieux fou sur un 1200 gs neuve sa voudra toujours dire quelque chose !  clin d\'oeil 
J'ai une moto de bon père de famille que je conduis comme un adolescent irresponsable toujours en quête d'aventure. Pour moi, vieille ou récente, j'ai toujours conduis mes motos de la même façon !
C'est l'usage qui fait le trail selon moi.

Je suis né en 1988, donc cette partie de l'histoire de la moto m'est un peu étrangère ! Même si j'ai quand même, pour mon age, une bonne culture moto.
Ma première moto s'était une Aprilia ETX 350 car je ne voulais qu'un trail quand j'ai eu mon permis à 18 ans. La folie sa commence tôt !!    C'est un modèle très peu courant en France, je n'ai d'ailleurs quasiment jamais trouvé de documentation à son sujet...
Est ce que tu connais ce modèle, sa réputation à l'époque, ce qu'en pensait le monde de la moto ?! Si tu as la moindre infos concernant les trails Aprilia je suis preneur ! Comme toute les premières moto j'en suis tombé amoureux...  clin d\'oeil
Bonjour l'ami,

Je ne suis pas d'accord avec toi, un idiot sur une moto prestigieuse n'enlèvera rien au mythe de sa monture. Cela reviendrait à dire qu'une moto en vente chez un concessionnaire n'a pas d'âme et que c'est son pilote acheteur qui la lui donnera ?  l'âme d'une moto est donnée par des pilotes et des histoires mythiques... pas par le quidam. Je pense que l'on ne parle pas de la même chose  clin d\'oeil 


Je regrette justement la nostalgie actuelle j'ai bien dit :
"La tristesse de l'époque est symbolisée par les bécanes inspirées de l'ancien, quand le rêve et la créativité en sont à regarder derrière c'est que le présent est bien pauvre et le futur bien embrumé."
Je le pense ......pourquoi les constructeurs font du "Vintage" si le présent est si riche ? en 1980 on faisait du présent ça aurait fait marrer tout le monde de faire du "vintage".. et ça ne se serait pas vendu.

Il est peut être un peu tôt pour juger le présent mais si l'on peut citer nombre de motos mythiques dans les années 70 80 je doute que cela soit le cas dans 30 ans concernant les machines actuelles. d'ailleurs toutes les machines actuelles cherchent leur inspiration historique de machines des années 80 et en gardent même le nom.. GS, Ténéré, Tiger, XLV...... il est difficile pour un constructeur aujourd'hui d'inventer totalement une nouvelle moto qui deviendra mythique et donnera le top départ d'une nouvelle descendance qui sera présente encore avec le même nom dans 30 ans.


 Je connais cette Aprilia mais je n'ai fait que lire à l'instant ses caractéristiques... encore une machine à moteur Rotax. De très bon moteurs. Regarde ici : et tu trouveras pas mal de truc sur le net.
http://corporation.motoplanete.com/aprilia/ETX350.php

@+
Revenir en haut Aller en bas
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : yamaha xtz 1200 super ténéré
Pneu AV/AR : Heidenau K60 Scout
Messages : 1222
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 22:42

Je pense que le "s'était mieux avant" nous guette tous (moi y compris) et c'est pour ça qu'on regarde toujours avec pessimisme les nouveautés.
Mais je pense que les best-sellers d'aujourd'hui seront culte dans 30 ans. Tout le monde se rapellera qu'a 20 ans il roulait sur une z750, comme 99.9% des jeunes motards, et que les jeunes de 2030 n'ont pas de chance avec leurs motos électrique !    
La mode du vintage ne touche pas que la moto, on y a droit pour la musique, les bagnoles, les fringues,... Mais sa n'empeche pas l'innovation, il n'y qu'a voir la dernière 1200 GSA LC... plus rien à voir avec la vieille 80 GS !!  clin d\'oeil 
D'ailleurs j'ai essayé une 80 GS il y a 15 jours, je me suis bien marré ! Mais franchement pour voyager... Je garde ma grosse !   
Après si il faut qu'une moto est une histoire marquante, avec des pilotes phares,... Pour avoir une ame alors bien peu de moto peuvent prétendre en avoir une. Et donc forcément une moto neuve ne peut pas en avoir !
Il ne reste donc qu'au pilote d'aujourd'hui de donner une âme à leur moto, ce que je m'applique à faire tout les weekends !   
Je reve du jour ou je pourrai dire:
"tu vois gamin, moi y'a 30 ans je roulais en Ténéré... Sa avait du poil au pattes ces engins... Pas comme ton chiotte électrique !"  papyconseille    

En tout cas merci pour le lien, mais je l'avais déja lu. La mienne datait de 87, s'était le modèle 6.35 (6 vitesse, 350cm3) donc un peu plus puissant (33cv wouhou !) et un poil mieux équipé.
Je n'en ai jamais vu d'autre en France... J'ai une certaine nostalgie de cette moto, malgré la fiabilité légendaire des Aprilia !

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Lun 23 Déc 2013 - 23:44

@anto34 a écrit:
Je pense que le "s'était mieux avant" nous guette tous (moi y compris) et c'est pour ça qu'on regarde toujours avec pessimisme les nouveautés.
Mais je pense que les best-sellers d'aujourd'hui seront culte dans 30 ans. Tout le monde se rapellera qu'a 20 ans il roulait sur une z750, comme 99.9% des jeunes motards, et que les jeunes de 2030 n'ont pas de chance avec leurs motos électrique !    
La mode du vintage ne touche pas que la moto, on y a droit pour la musique, les bagnoles, les fringues,... Mais sa n'empeche pas l'innovation, il n'y qu'a voir la dernière 1200 GSA LC... plus rien à voir avec la vieille 80 GS !!  clin d\'oeil 
D'ailleurs j'ai essayé une 80 GS il y a 15 jours, je me suis bien marré ! Mais franchement pour voyager... Je garde ma grosse !   
Après si il faut qu'une moto est une histoire marquante, avec des pilotes phares,... Pour avoir une ame alors bien peu de moto peuvent prétendre en avoir une. Et donc forcément une moto neuve ne peut pas en avoir !
Il ne reste donc qu'au pilote d'aujourd'hui de donner une âme à leur moto, ce que je m'applique à faire tout les weekends !   
Je reve du jour ou je pourrai dire:
"tu vois gamin, moi y'a 30 ans je roulais en Ténéré... Sa avait du poil au pattes ces engins... Pas comme ton chiotte électrique !"  papyconseille    

En tout cas merci pour le lien, mais je l'avais déja lu. La mienne datait de 87, s'était le modèle 6.35 (6 vitesse, 350cm3) donc un peu plus puissant (33cv wouhou !) et un poil mieux équipé.
Je n'en ai jamais vu d'autre en France... J'ai une certaine nostalgie de cette moto, malgré la fiabilité légendaire des Aprilia !




Concernant l'Aprilia, le problème est de trouver les pièces... même sur des bien plus modernes (Les Pegaso par exemple) c'est la grosse galère !!

Je suis certain que tu as raison pour le mythe dans 30 ans........ car dans 30 ans toutes les motos seront électriques... et les motos à moteur à explosion deviendront alors toutes mythiques. Tu pourras dire :  "moi je mettait ce que l'on appelait de l'essence..... et ce bruit....... "   :-)   

La différence entre la R80G/S et une 1200 GSA LC est énorme, l'une est une révolution, l'autre est une évolution...
Revenir en haut Aller en bas
michat

Membre - Super Actif
Membre - Super Actif
avatar

MOTOS : Honda crf 1000 l Africa Twin
Messages : 295
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 55
Ville ou région : Normandie

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 11:20

Salut gastair,

Je viens de relire le sujet que tu avais lancé il y a un an...
"Monsieur, c'est quoi un trail ?" (9 pages...).
Le sujet est vraiment inépuisable. On en verra jamais la fin, et ça, j'aime bien...
 Trailleux
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 11:40

salut 

Ouep effectivement.... je viens de jeter un coup d'œil.
Ca fait une paye que je suis plus sur les forums en fait... (Ici, Landmania, Flatistan...)

Faut que je change mon profil d'ailleurs... je suis plus à la Réunion et mon "Club" la bas n'a pas survécu à mon départ.

Allez c'est reparti pour 9 pages  
Revenir en haut Aller en bas
michat

Membre - Super Actif
Membre - Super Actif
avatar

MOTOS : Honda crf 1000 l Africa Twin
Messages : 295
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 55
Ville ou région : Normandie

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 13:08

Je suis aussi sur Landmania (pseudo : guzland).
Je possède aussi un Defender, mon trail à 4 roues....
Décidemment, on en sort pas.
 :(hello1
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.    Mar 24 Déc 2013 - 13:14

@michat a écrit:
Je suis aussi sur Landmania (pseudo : guzland).
Je possède aussi un Defender, mon trail à 4 roues....
Décidemment, on en sort pas.
 :(hello1
Je ne suis pas surpris....un land c'est comme tu dis un Trail.

Moi c'est Gastair comme ici.............Defender 90 TD5 2002  hello
Revenir en haut Aller en bas
Francesco vespa

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : Sportster 1200, BM R100R, GS 650, Vespa PX, Scoot 400
Messages : 122
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 60
Ville ou région : Besançon

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 13:38

Pendant ma sieste digestive je repensais à tout ça, l'arrivée des 1ers trails, la 125 SL, les DT Yam, la Big Horn (qu'on n'a jamais vue par ici).
La 125 TS du frangin, mes 250 XLS....
Et je me disais dans ma Ford intérieure que là est la quintessence de la bécane.

Un 250 trail ça peut tout faire. Et tout faire avec plaisir.
C'est quand même une des rares bécanes qui peut t'amener au boulot le matin, te permettre de faire un aller retour pour voir un ami à Montpellier dans le WE, te faire croire que si t'avais une YZ tu serais super bon sur un terrain de Motocross ( avec ton trail tu montes toutes les rampes, mais juste juste..... .)
Et tout ça pour un entretien de misère et 3,5l aux 100.

Je crois que mon attachement pour ces meules date d'un numéro d'un canard de moto dont j'ai oublié le nom, qui essayait des DT2 et Kawa Big Horn vers l'Alpe d'Huez.
Et du film " Quelques messieurs trop tranquilles" où le héros sorte de super mec à la cool roulait en 360 DT2 et 750 H2.
Et aussi de mes expériences avec mes XLS, XLR, XT, RH, CRF.......


A sa sortie, la 80 G/S ne m'avait pas attirée, au sens ou un 800cc flat à cardan ne pouvait pas être un trail dans l'image et l'usage que j'en avais.
Je me suis rattrapé plus tard.....

Ma 1ère G/S fut aussi ma 1ère BM à moteur Flat. Une vraie histoire d'amour !


Elle a même participée à la Verticale GS du magazine Box'R'Mag :


Plus tard, j'en ai eu une 2ème, kitée en 1000cc, que j'ai revendue à un ami pour m'offrir ma CB500X :


Dans son état d'origine, à l'achat :


Dernière édition par Francesco vespa le Mar 24 Déc 2013 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 13:57

Mouep moi c'est pareil en fait... mon vrai rêve à l'époque (outre la 175PE que j'ai à présent) c'était La 250 KLX de 80 dont j'ai mis la copie du prospectus à l'instant dans le sujet "POURQUOI une DR 350SE??? et PAS la HONDA CRF250 L. " 

C'était pour moi l'aboutissement du trail. Bon c'est sur que le moteur est un lavement... mais quelle belle définition du trail....

Je l'aurai un jour... je l'aurai  clin d\'oeil 

C'est bête mais mon meilleur souvenir c'est mon M50EV.................. endurisé
La G/S c'était pour moi pour les bobos richos... inaccessible à tout points de vue...




Argh ! quelle était belle ta G/S ! je l'avais vu sur le flatistan mais je ne m'en lasse pas.



Je vous quitte pour qques jours bonnes fêtes et joyeux noël à tous..........................................................


Dernière édition par gastair le Mar 24 Déc 2013 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco vespa

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : Sportster 1200, BM R100R, GS 650, Vespa PX, Scoot 400
Messages : 122
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 60
Ville ou région : Besançon

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 14:01

La 175 PE m'a longtemps attiré aussi. Il y en a eu une belle à vendre chez Trail 70 l'an dernier, j'ai hésité...
Et puis je me suis dit que je roulerais plus avec un 4 temps, qui pouvait aussi faire des bornes sur route, et j'ai craqué pour la TTR. (faut dire que j'en ai trouvé une "neuve" de 2000 kms chez un Papy près de chez moi).

Mais ça ne m'empêche pas de me retourner sur une belle PE......
Revenir en haut Aller en bas
gastair

Membre Actif
Membre Actif
avatar

MOTOS : BMW R80G/S 1981 - SUZUKI PE175 1981
Messages : 32
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Ville ou région : Réunion

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 14:05


ma mienne  amoureuse



Joyeux noël et bonnes fêtes à tous... je file ds la famille  champagne
Revenir en haut Aller en bas
Francesco vespa

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : Sportster 1200, BM R100R, GS 650, Vespa PX, Scoot 400
Messages : 122
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 60
Ville ou région : Besançon

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mar 24 Déc 2013 - 14:16

"Ma première moto s'était une Aprilia ETX 350 car je ne voulais qu'un trail quand j'ai eu mon permis à 18 ans. La folie sa commence tôt !! C'est un modèle très peu courant en France, je n'ai d'ailleurs quasiment jamais trouvé de documentation à son sujet...
Est ce que tu connais ce modèle, sa réputation à l'époque, ce qu'en pensait le monde de la moto ?! Si tu as la moindre infos concernant les trails Aprilia je suis preneur ! Comme toute les premières moto j'en suis tombé amoureux...   "





Je l'ai eue en version "Ténéré" " Tuareg" . Mais je n'ai pas de doc, j'avais juste un essai MV ou autre, je ne sais plus.....
Revenir en haut Aller en bas
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : yamaha xtz 1200 super ténéré
Pneu AV/AR : Heidenau K60 Scout
Messages : 1222
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mer 25 Déc 2013 - 19:10

Magnifique ta Touareg !!!  bien 

Effectivement le gros soucis de ces motos c'est la disponibilité des pièces, et de tout ce qui provenait de chez Aprilia...
Malgré tout, grace à un importateur Rotax (de Clermont je crois) je me suis toujours débrouillé pour avoir des pièces moteur.
Ma 6.35 en rouge (noté la petite tache d'huile, signature des vieilles aprilia...):

[img][/img]

Même si cette moto est une daube comparé à ma nouvelle, sur tout les points, j'en garde un excellent souvenir.
Le coté sympathique des anciennes, leurs histoires qui les rendent attachantes font oublier qu'elles ne sont au final pas des motos exceptionnelle techniquement.
Après, au moment de voyager, mon pragmatisme me rattrape et je me dis que ma moto neuve c'est quand même le top...  

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
Francesco vespa

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : Sportster 1200, BM R100R, GS 650, Vespa PX, Scoot 400
Messages : 122
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 60
Ville ou région : Besançon

MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   Mer 25 Déc 2013 - 19:52

Oui j'aimais bien mon Aprilia aussi.
Moteur Rotax, courroie de distri à surveiller, mais moteur plutôt costaud et bien coupleux, même en 350.
J'avais le réservoir qui avait rouillé (traitement Restom et ce fut fini), des soucis de charge réparés avec un régulateur de Ducati, un pot pourri remplacé par de l'adaptable, mais j'en garde un bon souvenir aussi.
Un bon cheval !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'effet G/S sur les trail des années 80.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'effet G/S sur les trail des années 80.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TERRE et BITUME :: Général :: VOTRE AVIS, ESSAI MOTO (tous types, marques et modèles)-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit