motocollants du forum en vente
Ce forum est pour vous motards de France et d'ailleurs, passionnés de Trails, toutes marques réunies. Vous trouverez ici des compagnons de route, des informations, des idées de balades, des récits de voyageurs...alors n'attendez pas, inscrivez vous :)




Derniers sujets
» appel de phare de lyon sud
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar kiki l'aspi Aujourd'hui à 8:49

» Raid en Mongolie - trail léger
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar ursustenerix Aujourd'hui à 8:37

» Drz400S et E (on n'est pas sectaire)
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar dudu.13 Aujourd'hui à 7:48

» WOM EXPERIENCE : événement unique Trail et Maxitrail
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar robinhood Aujourd'hui à 7:05

» Accessoires pour Crf250l
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Pat31 Aujourd'hui à 6:28

» Balade trail dans l'Oise
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Elgabz Hier à 22:12

» Caucase 2020
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar ex-xt Hier à 22:07

» Prepa KTM 690 ENDURO R
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Christophe Hier à 22:00

» ensemble ADV SPEC
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar volpone Hier à 21:56

» pièce Ténéré 700
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Zopi Hier à 20:35

» raid en Georgie
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar ursustenerix Hier à 20:31

» Beaujolais Tour 2019
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Alain0 Hier à 20:19

» Présentation de ma HONDA CRF 250 L
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar MichelP Hier à 19:09

» Bien le bonjour de 1R7 ...
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Taboo63 Hier à 18:41

» Honda Crf250l : porte-bagages et bagages
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar DOM 26 Hier à 18:06

» sacoches fait maison
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar blowfly Hier à 15:37

» MotoZ Tractionator Adventure
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar xantios Hier à 13:34

» Petit chaine qui le mérite!
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Alain0 Hier à 12:52

» KLE 500 A - Ténéré 700
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Bartoof Hier à 12:49

» "Les 1000 " Mai 2020 : 1000 bornes , 1000 cvs, 1000 vaches .
CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Emptypar Elefantof Dim 17 Nov 2019 - 20:40

Facebook Terre-Bitume
LIENS
Mots-clés
TRANSALP pneus adventure maroc 1200 Himalayan 1090 strom dominator f800gs pneu hellas africa stella Twin YAMAHA corse moto Barjos rally CRF250L karellis TENERE rando Beta mitas
Contact Admin

Partagez | 
 

 CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fab31

Pilier du forum
Pilier du forum
Fab31

MOTOS : 600 XTZ Tenere '89 & ???
Pneu AV/AR : FIM Maxxis sur XTZ
Messages : 551
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 46
Ville ou région : Ouest Toulousain

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 17:29

Voici mon CR , equipe des Mulots : excusé les fautes d'ortographes , j'ai les doigts encore detrempés  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 425318

Bonne lecture.

Il était une fois  : "Ma première BARJOTS , cuvée 2019 très arrosée dans tous les sens du terme , jeudi 31/10 à 18h"

 
Préambule : n’ayant pas trop eu le temps ni l’envie vu le temps : Oh le jeux de mots  de faire des photos et des vidéos, je vais vous raconter en mode Inside ou presque comment j’ai vécu cette première BARJOTS.
D’abord un peu de retro-planning pour mettre toutes les choses en place….
 
J-10 : changement des chaussettes pour la mamie trentenaire car elle a pas roulée depuis la semaine Espagnole poussiéreuse de Mai 2019 et connaissant quand même la région Haut-Héraultaise & +  , le risque d’avoir quelques passages gras est estimé selon mes sources à 30/40% , très loin de la réalité en fait : il me faudra réajuster mon modèle de calcul ou faire appel à un ami spécialiste mais je n’y serai peut-être pas aller du coup si je l’avais consulté : clin d’œil ) Mr Météo donc acte pour ne pas rester planter à la première petite flaque avec 2 beaux pneus Maxxis Enduro .
J-8 : Dépoussiérage du filtre à air, mise à niveau de l’huile, vérification de la visserie générale
J-4 : Installation des feux Hibou full-led qui éclaire sa race pour voir et être vu aussi  , car d’origine , mon code éclaire les arbres avec une puissance équivalente d’un éclairage de vélo à dynamo donc pas sérieux vu qu’au programme des réjouissances , on nous parle de 750kms à faire en 36H donc c’est pas avec les malheureux 44 poneys d’origine , 35 aujourd’hui que je peux compter sur les bouts droits pour remonter le temps , heu le chrono donc roulage de nuit obligatoire….
J-2 : la batterie qui fait des siennes, démarrage compliqué à venir, malgré un branchement optimate en permanence : : Pu.... de pbs que je n’arrive pas à bien résoudre sur la vieille Ténéré donc passage par la case ACHAT pour prendre une batterie bien neuve qui devrait faire son job , enfin je l’espère….
 
J-1 : en route pour l’arrière-pays héraultais  chez mes parents : après-midi pour nettoyer le kit chaine et le graisser un peu : il va en avoir besoin vu la météo annoncée : averses qu’ils dissent ds 24h.
Et la première tuile : il me manque un morceau de Ram-mount pour fixer mon GPS.
Appel à un ami « Lapin » pour savoir où trouver la pièce dans un bouclard Montpelliérain , le tuyau était bon , je trouve ce qu’il me manque le jeudi matin même avant de me mettre en route par les petites routes et premières pistouilles pou roder les pneus , la moto et le pilote aussi.
 
Jeudi
H-3 : en route pour le relais du Salagou , premières pistes de cailloux pour s’habituer aux secousses puis la belle piste de crête entre Arboras et Rabieu , passage court dans l’eau rouge et puis arrivée au relais…
On retrouve les copains connus et pleins de nouveaux aussi, installation dans ma cabane qui ne servira que pour 2 dodos , partagé avec Lucky et JC63.
Puis appel des GO pour amener nos GPS pour la programmation des traces et là, premier doute : on nous les confisque aussi sec…gloupssss.
Donc une belle surprise nous attend mais on en saura plus au débriefing d’avant repas.
N’étant pas inscrit sur une équipe avant de venir, j’aime bien les incertitudes parfois et puis cela permet de faire de nouvelles rencontres , me voilà positionné dans l’équipe des Mulots avec François (ktm 640 adventure) et Xavier (450 rally light replica).
On prend connaissance ou reconnaissance avec ma team, déjà rencontré lors de la Toussaint 2016 avec François notamment.
Puis petit apéro , 2/3 bières pour rigoler avec tous les copains  et vient le débriefing …enfin on va plutôt dire la douche froide : départ au roadbook distribué demain matin uniquement bon là on se dit on va pouvoir engranger des heures de sommeil car après c’est 36h non-stop mais que nenni ,les 2 vils organisateurs ont prévu de partir à l’aube , enfin 2/3 h avant le lever de soleil donc 04h10 pour la première équipe  , 04h20 pour les Mulots et tout cela échelonné jusqu’à 05h40 de mémoire…autant dire qu’un consensus est vite trouvé dans la team des Mulots , dodo très tôt car on va en ch... demain…
A 23h je suis couché avant mes 2 comparses d’ours de cabane : pas taper les copains J  que je n’entendrais pas scier du bois mais réveil  à 03h20 , ca pique quand même….
PS : j’avais récupéré ma batterie pour une mise en charge pour le top départ.
 
Vendredi  03h20 : réveil matinal , batterie opé  installée , petit dej sur le pouce dans ma cabane : une barre de céréales , une compote et un gel de lait concentré, café dans le réfectoire à minima , me voilà à 101% prêt pour le départ au roadbook , enfin je ne ferai que suivre mes 2 comparses Mulots qui sont équipés comme il faut , surtout Xavier notre Nav Man qui va nous ouvrir la trace avec un certain brio et efficacité malgré un lecteur de roadbook non retro éclairé et un phare pas terrible comparé à nos éclairages FullLED de François et mes feux Hiboux.
Je retrouve mes comparses en train de stabiloter le roadbook puis coup de main pour installer celui de François qui est manuel, lecteur elec pour Xavier , tripmaster programmable , bon on va être bon pour 04h20 le top départ.
A 04h10 la première équipe se lance et Xavier nous dit la bouche en cœur : faut que j’aille faire le plein les copains !!!! bon cela nous laisse du coup quelques minutes de répit , les GO n’y voient que du feu , le timing/programme commence à partir en couille mais on s’adapte et c’est bien l’essentiel d’une telle aventure.
Retour de notre mulot ouvreur à 04h35 , je crois que nous décolérons vers 04h40 max , en 3eme équipe…
L’aventure, la vrai commence maintenant : le mulot Xavier ouvre, le mulot François l’éclaire et le 3eme mulot , moi, suis tant bien que mal le temps de se mettre en jambe mais sans trop trainer sinon je suis perdu….
Le paysage doit être magnifique il parait mais comme il fait nuit noire, ciel encore dégagé cependant, je suis mes comparses et on passe les premières embuches/difficultés sans problèmes.
Quelques camping-cars posés par ci par là au tour du Lac du Salagou , dommage pour vous , car il y a encore 30ene de bécanes qui vont passer après nous :héééééééé.
Nous remontons rapidement les 2 groupes précédemment partis dès les 15/20 premiers kms , grâce au superbe travail de notre Mulot Navigateur… petite pause sur un sommet ou l’on peut voir la cote méditerranéenne il parait mais bon juste des villages éclairés pour l’instant   et les 2 groupes précèdent se dédoublent.
 
On remets gazz , le jour va progressivement se lever , on remonte sur le groupe partie en n°1 , 5 motos à doubler et la , par télépathie avec le Mulot François , on se dit : « Oh le C… de mulot Xavier , il va pas vouloir rester bien longtemps derrière et gazzzzzzzzzz….. « le voilà en train de se frayer un chemin pour doubler le club des 5 : et bien pas le choix il faut y aller aussi  , je suis François  profitant de l’ouverture et on passe en 3,4 virages le club des 5 , le mulot navigateur ayant déjà pris quelques longueurs d’avance.
La 640 fait le coup de la panne subite, éclairage tout éteint, démarreur qui a du mal à relancer puis elle répète ouffff… on peut repartir immédiatement, quelques secondes de perdus juste mais on a laissé le club des 5 derrière c’est l’essentiel…
 
On reprends la piste , et la surement la seule erreur de nav du mulot Xavier , qui nous aura fait éviter la fameuse montée ++ du roadbook.
D’ailleurs on s’arrête un peu plus loin  ,le trip est décalé de 200/300m , on comprends pas  , on retrouve un point commun au Col de …. Et on repart. On n’aura la confirmation qu’a l’arrivée du roadbook effectivement.
De belles pistes larges sous les éoliennes, des petits poneys qui courent à cote de nous, on s’attend à tout moment à ce qu’ils viennent nous couper la route mais en fait ils sont derrière une clôture électrique que je ne verrais même pas avec la nuit donc Gazzz de Xavier, je ramasse quelques cailloux au passage sortie de la roue AR de François et petit gazz sur la mamie, on monte vite à +80km/h quand même par moment, de nuit : Ahhhh quel pied.
 
Petit jardinage entre 5 vignettes, par chance notre erreur collective : « tu as vu Xavier on ne t’a pas jeter la pierre avec François : COPAIN !!!! » , nous ramène à notre point de départ donc on refait un tour et prenons la bonne direction finalement.
Nouvelle pose un peu plus loin à un nouveau col, on se fait rattraper par la team Costada et la team KArdinaux.
 
On repart de plus belle, on redouble la team Costada puis on remonte progressivement sur la team KArdinaux…
Erreur de nav pour eux, comme on était juste derrière on se plante aussi , bon allez juste de 300m mais bon leçon du jour : seul le roadbook tu suivras scrupuleusement et pas les traces de motos ou pire les motos devant toi !!!
Du coup Xavier stoppe pour laisser aux KArdinaux un peu de champ et ne pas être perturbé par leur visuel.
 
Apres un passage sur un single en hauteur d’un petit ruisseau fort mignon mais qui attendait surement la chute d’une moto qui ne se fera pas, nous rattrapons les KArdinaux en train de jardiner, enfin plutôt de recaler le trip master.
Petit info au passage du mulot Xavier à  @Xav le KArdinal et on repart devant….
2 barrières et un troupeau de vaches qui feront un peu de résistances avant de nous laisser passer, nous terminons finalement le roadbook que nous bouclons vers 10h30 , après 4h de roulage environ…
 
 
Bubu nous y attend avec le responsable des GPS Cetori, on boit un café, on se ravitaille (fromage, jambon de pays) avant de ravitailler les 2 ktms à la sortie du village et nous repartirons au sec , allez pour 20min max sur la trace n°1 vers 11h30 , en ouvreur du coup.
 
Après 15min de roulages, un petit crachin breton dira ton, commence à pointer le bout de son nez,
On stoppe pour mettre les équipements de pluie qui ne nous quitterons plus maintenant jusqu’au retour au relais du Salagou le lendemain après-midi.
Les singles, descentes/montées en sous-bois commence à se présenter à nous, parfois encore un peu roulant mais de plus en plus glissant…. La pluie, les nappes de brouillards et la bué sur les lunettes/masques comment à compliquer la rando mais on aime ça aussi sinon si cela avait été sec on se serait emmerdé.
Les mulots feront une première halte après 2h dans un arrêt de bus/chiotte publique qui nous permet de se restaurer au sec, café préparé par notre mulot François que nous apprécierons tout au long du parcours de cette BARGOT 2019  , superbe idée que cette cafetière turque !
Les 3 Kardinaux stoppent devant notre auberge, la place étant compté et puis pas l’envie de s’arrêter en espérant un retour du soleil, enfin l’arrêt de la pluie, ils ouvrent la trace à leur tour.
Nous repartons non sans quelques difficultés me concernant : manquant de m’en mettre une bonne derrière le mulot François qui ouvre, mon GPS ne se rétroéclairant pas et le mulot Xavier qui ferme tranquillement sur sa 450.
Donc je disais que Dame nature n’a pas voulu de moi mais ce fut très très chaud, Xavier étant prêt à me ramasser couché sur la piste quand j’ai perdu le contrôle de la roue avant dans une ornière de gravier mou qui m’a littéralement rapproché de la clôture en barbelé puis d’une petite série d’arbres qui me tendait les branches pour m’arrêter. Par un déhanchement souple, sec mais efficace j’ai enroulé l’arbre poussant la moto sur la droite pour éviter le choc frontal , bon pas bien vite  , à un petit 20km/h mais qui aurait pu faire des dégâts.
 
Un peu plus loin, nous tombons sur un sapin couché en travers de la piste : Quid de l’équipe des KArdinaux ? mais par ou sont-ils passés ?
Apres investigation, il semblerait que l’arbre se soit couché entre leur passage et nous : oufffff pas de blessés.
Message sur le WhatsApp pour informer le reste de la troupe derrière nous de cet obstacle , on sort la scie à bois pliable et on s’ouvre un passage à travers les branches.
 
Quelques kilomètres plus loin, 2 nouveaux troncs en travers que l’on enjambera en portant les motos.
 
Puis nous arrivons au bas d’une colline, plus de réseau pour lire les posts WhatsApp, au lieu-dit : « LA montée de cailloux »..
 
François s’engage dans la première grimpette et perds son gps dans la première épingle : signe du destin que l’on va en ch... grave….
On l’aide à se rétablir, récupérer le gps et un peu plus loin, une première marche en cailloux, déjà bien mouillé, la nuit qui va pas tarder à tomber il doit être dans les 16h45, on galère à passer la 640, le mulot François commence à fatiguer et raller fort mais on avance mètre après mètre.
Xavier part ouvrir devant car on attend un bruit de GS qui jardine sérieux : c’est la Team des Trophy GSman qui en chient sévère…je passe quelques obstacles, François s’étant à nouveau tanqué dans la montée , et je me retrouve bloqué derrière un 800Gs posé au milieu du single , un DR650 couché 10m plus loin sur le bord ….là il doit y avoir un truc d’enfer à passer.
On remet la 640 debout, François dessus chaud bouillant pour continuer mais il faut se rendre à l’évidence, cela ne va pas passer pour aujourd’hui. Le single se transforme soudainement en petit ruisseau avec coulée de boue, bon là c’est sur on va rester planter là un bon moment.
Les 2 pilotes des bécanes abandonnées redescendent à pied : « Impossible de continuer en grosse, ie > 600 cm3 » , la HP2 est en haut mais son pilote est KO après tirage à la corde et moults gamelles.
On décide tous les 4 de faire demi-tour : mulot François est pas trop d’accord mais on ne pourra pas faire mieux vu la météo et la nuit qui tombe.
Après un nième effort on tourne les 4 bécanes et on attaque la redescente… je passe en premier et arrive à bon port en bas. Je béquille sur le chemin et je remonte à pied pour aider François.
Il est crevé, a du mal à descendre avec la 640, je la lui prends pour le soulager et une fois en bas on fait un break : clope, pipi ,…. En attendant nos 2 acolytes.
5min…10min…15min tjrs rien : bordel ils font quoi ce n’était pas si compliqué que cela de redescendre ?
Un groupe arrive : celui des furieux en 701,450 full power de Pierro & co.
On les prévient que la fin de la grimpette est coton, c’est gras, détrempé et que 2 motos redescendent en plus.
Ils tentent leur chance non sans mal à priori car une seule des moto montera du premier coup, les autres passeront avec beaucoup d’entraide : on vous avait prévenu les gars !
 
Enfin la 800GS et la DR650 arrivent : saut de chaine sur la GS ce qui explique la longue descente.
Nous repartons en arrière, croisant un groupe de 690 qui nous suivront pour éviter le piège et retrouvont le reste de la troupe encore présent en haut de la bosse en prenant des petites routes : il fait nuit  , il pleut toujours autant , le brouillard est de plus en plus présent  , on est tous trempé et la fatigue commence à se sentir : voilà plus de 12h que nous roulons. Bref le moral de certains commencent à chuter, certaines équipes ont carrément déjà court-circuité la trace 1 pour trouver un gite ou un hôtel plus loin vers St Afrique par la route.
On décide avec l’avis de Bubu de shunter les derniers kms de la trace n°1 pour aller directement à la station de ravitaillement de début de parcours n°2. Il est presque 20h , toujours les mêmes conditions apocalyptiques , les mulots ont fait 320 kms à ce stade , on est pas si mal sur le planning mais il reste la nuit à passer !
Pas de resto sur place, on décide de rejoindre certaines équipes qui ont lâchement décidé de se poser dans un hôtel un peu plus bas dans la vallée , avec resto.
Objectif principal : ravitailler les mulots et repartir vers 23h sur la trace n°2 mais devant les conditions météos qui ne s’arrangent tjrs pas , l’impossibilité certaine de faire un bivouac léger sous tarp dans la nuit sans y laisser la sante et le risque de gamelle amplifiée par la non visibilité et la fatigue , nous décidons collégialement de rester au chaud à l’hôtel pour un départ tôt vers 07h quand même.
Les motos passent la nuit dehors sous les trombes d’eau, je sais pas si la Ténéré démarrera facilement demain matin mais tant pis on a pas le choix.
 
Samedi 06h
Une nuit réparatrice au sec c’est quand même pas mal. Réveil 06h , petit dej ultra rapide et le plus dur remettre les fringues pas sèches de la veille , bon de toute façon dehors il pleut des cordes encore et il parait qu’à 04h du mat on voyait les Etoiles : ……
La mémé pète au troisième coup de démarreur , yalaaaaaaaaaa , ca réveille certain : TrailMan notamment , on part à 07h00 , mes 2 comparses mulots ont pu faire sécher leur fringue , enfin  à 07h05 on sort du village et je crois que nous sommes au même niveau cote étanchéité…. De l’eau partout des flaques immenses sur la route ,on roule sur les coteaux sous la drache , le vent s’y mets , bref on se les gèle sérieux.
Heureusement une première pistouille bien grasse , ouverte par un buldozzer donc terre non tassée et imbibé d’eau  nous permet de se réchauffer et pour certain même les vocalises…..
« P…. Fait ch... ce temps de m...e…. , c’est du n’importe quoi , j’arrête tout  je vais rentrer….. je continue pas ….. Monologue de 5min …. » puis le mulot agacé finit par monter mais la descente est pire encore…..
Re monologue ,  les 2 autres mulots réfléchissent comment désamorcer la situation : étude de la topo , des cartes… « regarde la piste est juste en bas , allez quelques 300m  bien gras , en descente ,il est vrai avec 2 petits rigoles remplis d’eau à suivre mais bon ca descent donc c’est ok non ?
Re monologue de raillerie mais on arrive à bon port : jeux de mots  , qui dit port dit eau encore J
On reprend la route puis une bifurcation rate on revient sur nos pas et la, nouvelle difficulté, un affluant du Tarn à passer en aval d’une gravière…
Il y a bien 25/30cm de profondeur et un talus en devers à descendre d’abord, le mulot Xavier passe en jardinant un peu sur l’autre berge mais bon 1 moto de passé.
LA 640 se couche dans le talus en descendant sur la berge, on relève, on passe la moto à trois les pieds dans la rivière puis poussette pour sortir de l’autre cote, 2moto passé.
Expérience scientifique intéressante : même après avoir mis les bottes dans la rivière, on n’a pas eu de sensation spéciale : ni froid ni mouillé….
Conclusion/Postulat : Tout corps plongé dans l’eau en ressort mouillé mais tout corps déjà mouillé n’en ressort pas plus mouillé J
Heureusement que l’eau n’était pas fraiche : d’ailleurs c’est bien le seul aspect positif de toute la flotte que nous avons prise sur la gueule pendant tout le weekend elle était presque bonne J
A mon tour, je me lance, je descends la berge sans encombre, je traverse directe la rivière, laboure la berge de sortie mais on est sain et sauf, on peut repartir ,sur une pistouille plus plate et moins boueuse…
 
Nous ferons halte dans un hameau un peu plus loin pour grailler un morceau et faire du café bien chaud.
Un autochtone nous dira qu’il a fait +25mm dans la nuit : ce qu’on lui confirmera à la vue de nos pieds pataugeant dans nos bottes.
On repart sur une belle piste de 8kms au-dessus du Tarn mais le temps toujours brumeux ne nous permet pas d’apprécier le paysage.
Le groupe des Kardinaux ayant passé la montée de cailloux par un temps plus clément, ils ont filé au début de la nuit sur la piste n°2. Une rencontre improbable en pleine nuit avec des gendarmes à un stop, nous voilà prévenu par WhatsApp mais ne comprenons pas tout….
Enfin il est vers les 10h , et nous arrivons à ce fameux stop… point de maréchaussée , je m’engage sur la piste à suivre et la , 1 , puis 2 , puis 3,4,5 gendarmes sous la pluie à l’entrée d’une enceinte de chantier  , je fais signe que je veux continuer ma route par la piste en face , je reçois un accord gestuel donc gazzzz..il ne faudrait pas trop s’attarder car un des mulots a comme qui dirait une plaque minimaliste pas règlementaire du tout du tout J
 
Nous ne serons jamais le fin mot de l’histoire : chantier interdit au public mais pour quelle raison et surtout gardé par des gendarmes en pleine tempête, même pas équipé pour la pluie les gars….
Bref on continue notre bonhomme de chemin , des petites routes , des pistouilles , une belle grimpette dans les châtaignerais mais ça passe en mode tracteur dixit le mulot François , nous rattrapons un court instant 3 naufrages de l’hôtel de la nuit , ex GS Team , qui ont filé jusqu’à Millau par la route pour déposer sur les bons rails le 4eme larron complètement out puis sont revenus sur la trace avec qui nous terminerons sur les hauteurs de Millau dans des sous-bois de causse , de pins  , de sables.
Fin de la trace n°2, nous redescendons sur Millau pour refueling et se remplir l’estomac un peu, il est 13h. Samedi.
14h, Le temps est tjrs aussi beau, «  heu pardon c’est la fatigue qui commence à me faire délirer et croire à ce que j’aimerai avoir plutôt que vivre J «  ,  donc toujours aussi déguelasse donc un consensus est trouvé , pour être à 18h au relais du salagou sinon JP va pas être content , nous décidons de shunter par la route jusqu’à l’Hospitalet du larzac ou nous reprendrons la fin de la trace n°4.
Nous faisons donc l’impasse sur la trace n°3 ou certains sont aller directement depuis la veille je crois. Pas grave on reviendra la faire avec l’équipe des mulots au complet dixit mes compagnons de galères.
 
Traversée sur le Causse, on retrouve un terrain parfois très caillouteux, parfois de grandes bassines rougeâtres qui nous aspergent par en dessous mais aussi par en dessous…. Autant vous dire que la liaison sur route m’a plutôt refroidi et je mets du temps à reprendre du rythme sur la piste.
Heureusement un terrain plus favorable s’ouvre à nous et une petite arsouille se profile sur les belles pistes redevenues assez large pour enrouler.
Nous redescendrons au gite par un terrain tjrs aussi gras, parfois très glissant, une traversée de rivière dans le lit car le passage bétonné a été emporté lors d’une précédente crue surement.
Arrivée au Relais du Salagou,  il est 16h30  , après 570kms  depuis la veille en 34h hôtel compris , sinon 24h de roulage uniquement  soit 23.75km/h de moyenne , pas si mal vu les conditions.
Douche, séchage, les fringues vont sécher un minima car demain c’est retour à moto , encore 40kms pour rentrer.
Apéro, rigolade, partage des bons moments   et des gamelles/ennuis de certains, bref un très grand moment de moto….
Personnellement c’est bien la première fois que je roule autant sous la flotte et avec une banane à l’arrivée mémorable.
La mémé a bien tenu le choc : 30 ans de secousse , gamelle et toujours partant ou presque  , elle va avoir droit une belle toilette dans son ensemble car ça va rouiller sévère dans les jours à venir… je vais peut être la tremper dans une piscine de WD40 pour stopper la rouille J
 
Merci à nos 2 GO extraordinaires : Bubu et JP Pour l’orga. de ce genre de rando complétement déjanté et hors norme , merci à la météo pour nous avoir mis des difficultés sinon on se serait emmerdés au soleil  , avec pleins de gars aussi déjantés venus de très loin parfois.
Un grand merci à mon équipe d’un weekend, les fameux mulots : pour cette fois-ci on ne leur a pas laissé grand choses aux mulots, certains comprendront le message. Un grand moment que la partie Roadbook de nuit même en mode suiveur, du grand boulot fait par notre mulot Xavier : bravo.
 
A la prochaine surement, sur une vrai moto d’homme !
Revenir en haut Aller en bas
maxou

Membre Super VIP
maxou

MOTOS : Africa Twin RD04 / 800GS
Pneu AV/AR : MT21 Av/Ar - Mitas E07 Av/Ar
Messages : 1957
Date d'inscription : 22/03/2012
Age : 62
Ville ou région : Vercors/Maurienne

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 18:42

Bravo à tous

CR magnifique
et bravo aux organisateurs
Revenir en haut Aller en bas
papinou31

Membre Super VIP
papinou31

MOTOS : Suzuki 400 DRZS, Yamaha 660 XTR , Yamaha DT 125 R
Pneu AV/AR : Metzeler 6 Days Extreme
Messages : 2741
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 59
Ville ou région : Toulouse

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 18:58

clapping

_________________
Plus d'un demi siècle,Grand-père,mais le cul sur ma moto j'ai à nouveau 15 ans ....... sifflote

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Img_2910
Revenir en haut Aller en bas
etinag

Membre Super VIP
etinag

MOTOS : XTZ1200 XTZ660 XT6002KF Zaberg250TE HVA501FE
Pneu AV/AR : De la galettes aux crampons
Messages : 2535
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 57
Ville ou région : Pyrénées

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 20:47

clapping bien

(veinard! à choisir je préfère mille fois ces conditions à la chaleur et la poussière  clin d\'oeil )
Revenir en haut Aller en bas
manuz

Membre Super VIP
manuz

MOTOS : TT600E belgarda
Pneu AV/AR : MT21
Messages : 1497
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 50
Ville ou région : vers Toulouse

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 20:50

didiou, rien qu'à lire, mon linge ne veut plus sécher
brave jots à vous pour cette barjeau
Revenir en haut Aller en bas
Frodon

Pilier du forum
Pilier du forum
Frodon

MOTOS : r100gs et drze 400
Messages : 883
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 62
Ville ou région : Maquis

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 21:06

Me suis régalé   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 212926
Revenir en haut Aller en bas
EDN

Pilier du forum
Pilier du forum
EDN

MOTOS : 400 XR 1000 CRF
Messages : 697
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 56
Ville ou région : Toulouse

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 21:07

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 212926

_________________
Eric
2 XR au Maroc
Maroc 2006  -  Maroc 2008  -  Algérie 2009  -  Viet Nam 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://deux400xraumaroc.blogspot.fr/
Nener

Pilier du forum
Pilier du forum
Nener

MOTOS : XT660Z / WR250X/R
Pneu AV/AR : xt:Tourance Next wr: Mountain/Extrem Hybrid
Messages : 839
Date d'inscription : 27/02/2016
Age : 38
Ville ou région : Marseille

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 21:08

Je confirme que la trace 3 est à refaire si vous l'avez shuntée. Du roulant +/- étroit , des petites descentes et montées fluides, pas mal de route mais avec superbes paysages.

Ou alors c'est peut être parce qu'on l'a faite le samedi matin où la météo a été assez clémente...  double V
Revenir en haut Aller en bas
Bro7

Pilier du forum
Pilier du forum
Bro7

MOTOS : Africa Twin RD07 et KTM 950 SE
Messages : 656
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 36
Ville ou région : 38 PANOSSAS

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMar 5 Nov 2019 - 23:23

clapping clapping clapping
Revenir en haut Aller en bas
Elténéré

Pilier du forum
Pilier du forum
Elténéré

MOTOS : Xtz660 Vespa sfera80
Pneu AV/AR : MT21
Messages : 960
Date d'inscription : 04/12/2015
Age : 41
Ville ou région : Bordeaux

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 7:13

@etinag a écrit:
clapping bien

(veinard! à choisir je préfère mille fois ces conditions à la chaleur et la poussière  clin d\'oeil )
C’était ce que je me disais aussi pour me réconforter  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 5581


Super cr, merci
Revenir en haut Aller en bas
JP34

Pilier du forum
Pilier du forum
JP34

MOTOS : 690 Enduro
Messages : 680
Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 49
Ville ou région : montpellier

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 8:32

Au top  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 212926 merci pour ce CR

_________________
Chaque problème à une date de péremption  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 664969
Revenir en haut Aller en bas
Bubu

Membre Super VIP
Bubu

MOTOS : CRF 1000 AT, 450 wrf, ...
Pneu AV/AR : Tétine
Messages : 1013
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 52
Ville ou région : Montpellier

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 9:35

Excellent,  un régal  de lire votre récit  double V

La venue de la pluie pendant plus de 24h, à été un excellent paramètre pour cette rando  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 5581

Encore merci pour le CR

_________________
Bubu
Revenir en haut Aller en bas
Fab31

Pilier du forum
Pilier du forum
Fab31

MOTOS : 600 XTZ Tenere '89 & ???
Pneu AV/AR : FIM Maxxis sur XTZ
Messages : 551
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 46
Ville ou région : Ouest Toulousain

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 10:17

@Nener a écrit:
Je confirme que la trace 3 est à refaire si vous l'avez shuntée. Du roulant +/- étroit , des petites descentes et montées fluides, pas mal de route mais avec superbes paysages.

Ou alors c'est peut être parce qu'on l'a faite le samedi matin où la météo a été assez clémente...  double V

c'est dans ma ToDo liste avec la grosse Kté au printemps :-)
Revenir en haut Aller en bas
JUGSA

Membre Actif
Membre Actif
JUGSA

MOTOS : R1200GSA + 650 KLR
Messages : 39
Date d'inscription : 10/07/2019
Age : 28
Ville ou région : Nord Sarthe

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 12:15

Magnifique ton CR !  CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 32765
Revenir en haut Aller en bas
Benjoy25

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
Benjoy25

MOTOS : KTM990adv, HVA 701, 250exc
Messages : 152
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 66
Ville ou région : Morteau 25

CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 EmptyMer 6 Nov 2019 - 12:50

Il vaut des points ton CR, Excellent!! CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 676204
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty
MessageSujet: Re: CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019   CR  par un Mulots sur la BARJOTS 2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CR par un Mulots sur la BARJOTS 2019
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TERRE et BITUME :: BALADES, VOYAGES, SORTIES... :: BALADES, VOYAGES , RANDOS TT, EN FRANCE :: SUD EST-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com