motocollants du forum en vente
Ce forum est pour vous motards de France et d'ailleurs, passionnés de Trails, toutes marques réunies. Vous trouverez ici des compagnons de route, des informations, des idées de balades, des récits de voyageurs...alors n'attendez pas, inscrivez vous :)




RASSO MORVAN TOUR 2018
Derniers sujets
» Présentation
par Zoom33 Aujourd'hui à 19:11

» Présentation
par Zoom33 Aujourd'hui à 19:09

» Inscription a la Barjos 2
par prs34 Aujourd'hui à 19:02

» FAT 2018 (Du 16 au 22 septembre): Inscriptions Closes
par prs34 Aujourd'hui à 18:57

» La rando des Barjos 2 " La Toussaint 2018"
par kaloo21 Aujourd'hui à 17:15

» recherche trail
par Algo Aujourd'hui à 17:14

» Week-end Trail TT facile dans le Gard - 22/23 septembre
par SaintEmilion Aujourd'hui à 16:55

» Projet Road-Trip Italie/Slovénie/Croatie 05/2019
par SaintEmilion Aujourd'hui à 16:33

» Un p'tit nouveau du Gard !
par SaintEmilion Aujourd'hui à 15:56

» Presentation
par phil30 Aujourd'hui à 13:58

» [Philo & Psycho] Réflexion sur le niveau de pilotage et la sortie.
par cetori Aujourd'hui à 11:47

» Trail Raid 2018
par Fluet Aujourd'hui à 9:47

» Hellas Rally 2018
par teuteuf32 Hier à 21:50

» hello jim37
par jujugam Hier à 21:29

» presentation
par jujugam Hier à 21:24

» 2eme édition Road-book TT en Drôme Provençale 13 et 14 oct
par rinho Hier à 21:19

» TET France Mai 2018
par MB Hier à 20:18

» Mon trail 600TTRE
par Franck83 Hier à 19:55

» Side-car Ural
par phil30 Hier à 19:07

» 38 bonjour de Chartreuse
par phil30 Hier à 14:27

Facebook Terre-Bitume
LIENS
Mots-clés
strom pneus YAMAHA tente africa rally stella 1200 karellis dominator Twin maroc enduro trail 2018 1000 husqvarna mitas adventure hellas Honda Himalayan pneu corse TRANSALP casque
Contact Admin

Partagez | 
 

 Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mer 31 Aoû 2011 - 5:30

Une dune au milieux de la piste... Demi-tour!



Record d'autonomie dans le désert...

(Vitre du compteur fendue depuis quelques centaines de kilomètres... Si quelqu'un en à une sous la main, je suis preneur!)



Attention aux dromadaires...


_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mer 31 Aoû 2011 - 21:45

Publication FB
(Les photos ne sont pas forcément au bon endroit , par rapport au texte de Simon, mais simplement une illustration de son article . )


Maroc ! Voilà le premier pays de mon tour du monde ou je n’ai encore
j’ai mis les pieds. Où les roues ! Le premier pays ou la langue parlée
m’est totalement étrangère. C’est aussi mon premier changement de
monnaie, à la frontière j’échange mes 320 euros en poche contre 3626
dirhams. J’ai l’impression d’être riche ! Et pourtant c’est loin d’être
le cas, bien qu’avec cette somme au Maroc je vais mieux vivre qu’en
France !


Après une petite heure de bateau entre Algeciras
et Tanger, je débarque donc en Afrique, au Maroc, et il faut chaud !
Nous sommes fin juillet et l’été au Maroc il fait très chaud ! J’avais
déjà troqué mon blouson en tissu pour mon pare pierre en Espagne mais là
j’en constate vraiment l’intérêt ! Je roule directement vers Rabat où
vit mon pot Alex depuis 2 ans et l’autoroute entre Tanger et Rabat est
une vraie moquette. L’on m’avait prévenu sur l’état plus ou moins
délabré des routes marocaines, mais là je suis agréablement surpris. Je
roule facilement et enquille les premiers kilomètres avec un sourire
accroché à mes oreilles. Puis premier « choc » ! Un gamin d’une
quinzaine d’année traverse l’autoroute sous mes yeux et je freine fort
pour bien être sûr de ne pas couper sa trajectoire pour le moins
surprenante ! 3, 4, 5, je repasse les rapports en me relançant doucement
et je réalise ce qui viens de ce passer. Mais j’ai à peine le temps de
réfléchir à ça, que de nouveau je dois freiner pour voir passer un
groupe de 3 personnes ! Ah bon ! C’est une habitude de traverser
l’autoroute à pieds ! Il y a pourtant des passerelles pour piétons qui
la surplombe plus ou moins régulièrement mais non. Ok, je suis prévenu,
je vais faire très attention dès à présent!


Ce vendredi j’arrive àRabat en trois heures et j’ai l’adresse de mon pot, mais plus de
portable et pas de plan de Rabat. Je me débrouille donc pour trouver sa
rue en demandant à droite à gauche et finalement en moins de 30min je
sonne à sa porte heureux d’arrivé à ma première étape. Après mes petits
déboires mécaniques de départ, cette étape de deux semaines (trois
finalement) va me permettre de retaper la moto, de me reposer un peu, de
visiter Rabat et de retrouver mon pot et une copine venue de France
passer la semaine. Trois semaines de vacances au soleil avant de
reprendre la route pour découvrir l’intérieur du Maroc. Je vais
profiter un peu, je suis parti pour ça aussi!



Et ces 3 semaines passent à une vitesse folle, j’ai à peine le temps d’arriver
que 2 jours après nous partons en « expédition » beaucoup plus au nord,
vers la ville de Chefchaouen (réputé nationalement pour la qualité de
son H), avant de s’enfoncer dans la montagne vers une petite ville
nommée Akchour, qui abrite un magnifique cayon. Nous avons emmené tout
le matériel pour camper sur place et c’est bien notre intention. Nous
découvrons un cayon magnifique avec pour emblème ce que les marocains
appellent « le pont de dieu ». Un passage entre les deux parois du cayon
à plus de 50 mètres de hauteur. Cette liaison entre les deux montagnes
est totalement naturelle et d’une beauté à couper le souffle. De plus
l’eau qui s’écoule au pied du cayon est d’un bleu si pur qu’il en fait
presque oublier sa froideur. Mais presque seulement, parce que une fois à
l’eau tous mes membres ce tétanisent et il est très difficile de rester
plus de cinq minutes dans cette eau glaciale. Nous passons une très
bonne journée, puis soirée. De plus des marocains ont installés un vrai
petit restaurant de fortune au milieu de ce petit paradis, du coup nous
en profitons pour manger un bon tagine ! Cette excursion dura trois
jours, avant que nous reprenions le chemin de Rabat.




Les journées passent vite à Rabat. En même temps nous vivons un peu à l’heure du
ramadan puisque tout est fermé en journée et que c’est la nuit que tout
ce passe. Nous nous levons donc vers 13-14H tous les jours, pour ce
coucher rarement avant le premier appel à la prière du matin,
c’est-à-dire 4h. L’appartement d’Alex étant situé entre trois mosquées,
il est donc difficile de raté les appels aux prières. Mais bien
qu’absolument pas croyant, ce chant résonant 5 fois par jour ne me
laisse pas indifférent et régulièrement lorsqu’il fait entendre sa voix,
nous arrêtons ce que nous sommes en train de faire (musiques, films,
jeux…) pour l’écouter. Il est vrai qu’en France cette religion est mal
perçu par une bonne partie de la population et du coup très vite
cataloguée, mais ici je découvre que cette religion est « belle » et
qu’elle mérite bien plus de respect qu’elle n’en a dans l’hexagone. Sans
me faire l’avocat de l’Islam, je pense qu’il faudrait simplement que
les gens si intéressent d’avantage avant de juger ou de critiquer cette
religion qui est beaucoup plus tolérante de certaines autres que je ne
citerais pas.



Voilà maintenant trois semaines que je traine mes baskets dans la capitale marocaine, et l’envie de découvrir
l’intérieur des terres de ce pays me dévore. Pendant ce temps passer
chez mon ami Alexis, j’ai eu le temps faire quelques modifications sur
la moto et de refaire ce pot d’échappement qui avait percé en Espagne.
Je l’ai refait à Casablanca dans un petit garage moto du nom de Franck
Factory. Une tôle d’inox recouvre maintenant celle d’alu, cela ne
devrais plus bouger avant un certain temps. J’ai monté mes pneus enduro,
j’ai choisi de monter les Continental TKC 80 plutôt que les Michelin
T63 qui sont plus tendre et du coup qui s’usent plus rapidement. Je les
garde pour l’Argentine, Je pense pouvoir emmener les TKC au moins
jusqu’au Brésil. J’ai réglé mes vis de richesse et installé un klaxon de
Peugeot 309 qui fait beaucoup plus de bruit que mon petit klaxon
emprunté à un Suzuki GSXR lors de la préparation de ma moto. Ici le
klaxon est roi et je me sentais ridicule avec ce petit bruit en sortais,
je suis maintenant à la mode Africaine ! Je fais aussi quelques autres
bidouilles mineures qui me taraudaient l’esprit. Après un peu de
rangement et de tri dans mes affaires, (j’ai réussi à perdre quelques
kilos de chargement, mais pas encore assez à mon goût), je suis
maintenant fin prés à reprendre la route !


Vendredi 19 au
matin, je quitte Rabat et prend la direction de Meknès, à l’est, puis
Fès encore un peu plus à l’est, dans le centre du pays. Les deux villes
sont des villes impériales et sont nichés ici depuis plusieurs centaines
d’années. Les murs d’enceintes qui entourent les médinas sont
magnifiques et l’on imagine très bien ces villes il y a longtemps comme
de vraies forteresses. Je fais le tour de Meknès en une bonne heure puis
vais passer la nuit à Fès dans un petit hôtel ou je m’endors rapidement
malgré la chaleur. Je prépare avant ça mon parcours pour le lendemain,
et je décide de faire un détour d’une centaine de kilomètres pour aller
voir le lac Idriss 1er à l’est de la ville, avant de descendre au sud
pour traverser les montagnes de l’Atlas.


Le lendemain
j’arrive vite au lac et prend mon petit déjeuner au bord de l’eau. Un
vrai bonheur ! De plus que le lac n’a pas d’accès direct par la route
(sauf au niveau du barrage) et du coup c’est par une petite piste que je
trouve ce lac majestueux. Après une heure d’admiration et de
dégustation, je repars direction les montagnes ! Je me suis prévu un
petit itinéraire du toner pour pimenté mon parcours. J’avais prévu de
couper à travers l’Atlas par une toute petite piste et de par la même
occasion de traverser une région ou quelques berbères sont installés.
J’arrive donc à la fin de la route et là où les routes s’arrêtent, les
pistes commencent ! Je m’engage sur la piste fermement décidé à aller
jusqu’au bout de celle-ci et de me retrouver de l’autre côté de la
chaine de montagne. Il y a environ 100 km à parcourir et non des
moindres puisque cette piste berbère n’est utilisées principalement qu’à
dos d’ânes… Au bout d’une vingtaine de kilomètres la piste devient plus
difficile et plus pentu ! Moi qui m’éclatais jusqu’à présent sur ce
chemin caillassé, là je rigole de moins en moins… Je continu tout de
même dans mon élan mais au détour d’un virage serré et en pente je perds
trop de vitesse et ne maitrise plus bien ma bête de 300kg à cette
faible allure, et c’est la chute ! La première depuis mon départ ! Il
fallait bien que ça arrive ! Chute que je dédicace à tous ceux en France
qui me chambrait sur le fait que je ne passerais pas la porte d’Orléans
sans tomber… (Il faut dire aussi que ma réputation de broyeur de bécane
n’est plus à faire…). Donc première chute après seulement 3000 km ! Je
suis déçu mais vu les conditions, je m’excuse auprès de moi-même. Je
tente bien de relever la moto mais 300kg en pente et dans les cailloux
ce n’est pas simple à remettre debout… Heureusement un berger berbère
sort de nulle part et viens m’aider gentiment à relever ma belle.
J’essaie bien de discuter avec lui une fois remis de mes émotions, mais
mon arabe débutant étant encore très mauvais et son français inexistant
la conversation est limitée. Je reprends donc ma moto et continu tout
droit. Mais à peine le prochain virage passé, que je me prends dans une
ornière (toujours en pente) et que je rechute à nouveau. Je ne vois plus
le berger et du coup je tente de la sortir de là. Mais impossible !
Elle est comme aimantée aux cailloux ! J’y laisse même mon petit doigt
tellement je m’acharne ! Me voilà bloqué au milieu de nulle part avec un
petit doigt en vrac et mon transalp qui ne rien savoir. Je ne suis
vraiment pas du genre à me laisser abattre, alors après avoir repris mon
souffle et mes esprits, je commence à décharger la moto de tout mon
matériel pour l’allégé au maximum. Une fois fait, qui je vois pas
apparaitre encore de nulle part ! Le même berger berbère qui vient
encore à mon secours ! A dos d’âne, il arrive tranquillement en
rigolant. Je rigole aussi évidement même si intérieurement je bouillonne
de rage d’avoir rechuté. Il m’aide une nouvelle fois à relever la moto
et me conseille de repartir car vu mon chargement et la suite de la
piste, il me fait bien comprendre que ce ne sera pas ma dernière chute,
loin de là. Je suis évidemment son conseil et ne va pas plus loin.
J’aime bien l’aventure mais pas quand celle-ci devient trop dangereuse
et qu’en plus je le sais d’avance… Je m’en retourne donc sur mes pas et
vais passer la nuit à Azrou un peu plus au nord. Tant pis pour la
traverser de l’Atlas en solitaire, je ne ferai que le longer.


Dimanche
matin, je me réveille avec des courbatures un peu partout, et le dos en
compote. Je prends une bonne douche froide dans le petit hôtel ou j’ai
dormi puis j’enfourche mon 600 pour arriver à Marrakech le soir même. Il
y a environ 380 km à faire et à 60-70 de moyenne la route est longue.
Surtout que la température est grimpée en flèche depuis que le vent de
l’Océan de me souffle plus sa brise dans le cou. Il fait 42° à l’ombre
et je suinte à grosses goûtes dans mon casque dès que ma vitesse
ralenti. Je m’efforce de garder un rythme soutenu pour que la route soit
relativement rapide. Les paysages sont magnifiques le long de la chaîne
de montagne et je fais quelques belles photos et quelques vidéos
sympathiques. Mais la température est vraiment forte et je n’ai qu’un
envie : arriver pour de nouveau prendre une douche froide… Et par
miracle, une cinquantaine de kilomètres avant d’arriver sur Marrakech,
une pluie battante s’abat d’un coup et j’apprécie cette pluie comme
jamais je n’ai apprécié la pluie. Je ne m’arrête même pas mais roule à
40 à l’heure sous cette pluie torrentielle qui me fait un bien fou.
Malheureusement cela ne dure que 10 bonnes minutes et le soleil me gifle
de nouveau. Vivement Marrakech !


« Hello ! Hello !
Bonjour ! Comment ça va ? » On m’interpelle vivement à peine entré dans
la ville ! Je réponds à tout va des « Salam allikum !!!» Tout heureux de
découvrir cette nouvelle grande ville, et ravi que les gens soient si
accueillants dès le premier abord! Je m’engage donc dans la circulation
dense et me fait très vite un copain. En mob, Moustapha vient me taper
la discute au feu rouge. « Tu cherches un hôtel mon ami ? – Oui je
cherche un petit hôtel pas chère avec un garage ou je puisse garer ma
brèle. Tu connais ça ? - Oui bien sûr, suis moi ! » Et me voilà donc à
suivre un mec sur une mob pourave dans une ville dont je n’ai pas le
plan et dont je ne connais rien ! Je le suis 5 petites minutes et nous
voilà devant un hôtel du centre qui a l’air tout à fait correct. Je
demande le prix de la chambre au réceptionniste. 250 dirhams. Je lui dis
que c’est trop cher et il me dit que c’est comme ça. Je lui demande
s’il y a un parking pour la moto. Il me dit non ! Bon ! Je ressorts de
là et remonte sur ma moto. Moustapha revient me voir et me demande de
l’argent. ! Je lui dis « Tu te fous de ma gueule ou quoi ?! On avait dit
pas chère et avec garage ? C’est pas le cas. Et en plus tu veux de la
tune ? T’es pas chier toi alors ? – Si, si je t’ai trouvé un hôtel
donnes moi de l’argent. » Je lui file 2 dirhams et enquille la première.
Je baroude un peu dans la ville en me disant que je me suis fait niquer
comme un bleu de touriste et que dès maintenant j’arborerais mon
bouclier anti-attrape couillon. Et le temps de chercher un petit hôtel
dans la ville, j’en ai eu des Moustapha bis à repousser ! Je galère
pendant une bonne demi-heure dans une circulation désastreuse.
Circulation qui d’ailleurs est catastrophique aux heures de pointe dans
toutes les grandes villes marocaines, c’est vraiment un parcours du
combattant de se faufiler et de déjouer les pièges des villes. Je fini
par capituler vais prendre une chambre au Novotel avec parking sous
terrain gardé pour madame. Je ne voulais pas prendre d’hôtel si cher
mais il est déjà 19h et je rêve trop d’une douche pour continuer à
chercher un hôtel au hasard des rues. Mais j’éviterais maintenant ces
hôtels qui ne sont pas du tout dans l’optique de mon voyage.


Vers
21h je me dirige vers la place Jamaà El Fna, au cœur de Marrakech. Je
suis impressionné par le monde qu’il y a sur la place ! Je ne saurais
dire combien, mais vraiment la place était blindé de monde ! Que des
touristes ! Je croise des européens de tous pays, Italiens, Espagnols,
Allemands, Anglais, même des chinois ! Et mêlé à tous ces touristes
évidement, des vendeurs en tous genres, des singes près à monter sur vos
épaules pour quelques dirhams, des danseurs africains et des petits
restos ambulants qui trônent au milieu de la place. Je me fais encore
aborder pour acheter tous et n’importe quoi, mais mon bouclier de
voyageur est des plus efficace ce soir. Je m’installe dans un restaurant
surplombant la place et observe ce méli-mélo de personnes avec
stupéfaction. Vue d’ici je réalise encore plus la densité d’Homme que
contient la Jamaà El Fna. Je déguste un jus d’orange pressé avant de
dîner et de rentré à l’hôtel vers 23h. Je suis fatigué et veut profiter
du bon lit du Novotel pour faire une bonne nuit de sommeil après ces
kilomètres déjà effectuer. Demain je regagne la côte atlantique en fin
d’après-midi après avoir fait une bonne balade dans Marrakech.


15
heure, je suis de nouveau sur la route avec comme objectif la ville
d’Essaouira. Seulement 200 km me sépare de la ville côtière et je les
avale rapidement. J’ai hâte de retrouver la fraicheur de l’océan car la
chaleur dans l’intérieur des terres est vraiment trop écrasante.
J’arrive vers 17 heures et je suis un peu déçu par cette ville nouvelle.
De grands hôtels longent toute la côte et cet endroit touristique ne me
convient pas vraiment. Je continu donc vers le sud, vers Agadir. Mais
il se fait déjà tard et je ne l’attendrai pas avant le coucher du
soleil, je décide donc de planter la tente sur la plage. Mais après 30
minutes de lutte intense contre le vent de l’atlantique, j’abandonne
cette idée car la tente de taille conséquente fait plus office de voile
de parachute qu’autre chose… Je roule encore 30 km pour trouver un petit
village de pécheurs ou j’établis cette fois-ci mon campement sans aucun
souci. Je fais même la rencontre d’un scorpion et après mettre
« amusé » 10 minutes avec lui je le laisse s’en allez et me couche face à
un coucher de soleil grandiose. Il me reste 100 km pour arriver à
Agadir et je les bouclerais demain matin.


Le matin, je
range tranquillement mon paquetage lorsqu’un homme vient faire moi et me
marmonne quelques mots d’arabe. J’ai beau faire tous les efforts du
monde pour le comprendre, je ne pige rien ! Je n’arrive même pas à
comprendre son prénom et l’homme de parle, ni n’écrit le français, du
coup la conversation est très limitée mais il me regarde tout de même
pendant 1 heure, tout le temps qu’il me faut pour charger correctement
la moto. Je prends direction d’Agadir et savoure cette petite route
côtière, pleine de virages et de paysages magnifiques. J’arrive vers
midi mais c’est trop tard pour passer à l‘ambassade de France, ils ne
travaillent que 3h le matin… J’y passerai donc le lendemain. Je
m’installe donc à l’hôtel et passe la journée dans la ville qui m’est
fort agréable. Je profite aussi de cette après-midi pour faire quelques
courses et me prépare à entamer la traversée du désert du Sahara…


Me
voilà maintenant à Tan-Tan ! Ville à environ 250 km au sud d’Agadir,
ville que l’on nomme aussi « porte du désert ». C’est maintenant que
j’entre dans le désert le plus grand et le plus chaud du monde ! Après
une nuit dans un tout petit hôtel, après avoir fait le plein du
réservoir et le plein de mes deux jerricans (20L + 5L de réserve), je
m’engage donc dans ce désert avec comme but la ville Laayoune pour ce
soir, puis celle de Boujdour ou m’attend Lahcen, couchsurfeur que j’ai
contacter et qui a bien voulu m’offrir son hospitalité. Mais à la sortie
de la ville, je me fais interpeller par la gendarmerie royale !
« Monsieur, papier de la moto et passeport ! » Je m’exécute en pensant
que c’est un contrôle de routine. Mais le gendarme me dit que j’ai
grillé le stop une centaine de mètre plus tôt. Je démens formellement et
lui explique que j’ai bien ralenti mais que je n’ai pas posé le pied à
terre puisqu’il n’y avait personne sur la route. Il de démord pas et
m’annonce 700 dirhams d’amende ! (environ 60€) Je descends de la moto et
là je ne rigole plus du tout. Je conteste fortement son jugement et
commence à vouloir négocier l’amende. Il me regarde avec un air méchant
et m’annonce de nouveau « 700 dirhams ! ». Voyant qu’il ne serait pas
facile de passer au travers de la contravention, je tente un coup de
bluff ! J’ai acquis avant de partir de France une carte de membre du
club motocycliste de la police national (par l’intermédiaire d’un de mes
clients) et je lui sors en lui disant « En France monsieur, j’étais de
la police nationale et je sais très bien comment cela fonctionne, je
sollicite donc votre indulgence en vers un collègue et vous demande de
me laisser continuer ma route, s’il vous plait ! » Il prend ma carte et
me regarde attentivement… « Toi ! De la police ! » Puis il se marre avec
ces collègues… « Bon, allez combien tu as sur toi ? » Je lui dis 300
dirhams alors que on porte feuille doit en contenir au moins 2500… Mais
je ne voulais pas payé ces 700 surtout par principe. Il me dit de lui
donner les 300 et de m’en allez. « Ok, je te donne les 300 mais je veux
un papier qui me dis que je te les ai donné ! » Je pousse le vice
jusqu’au bout… « Oui mais une contravention pour un stop c’est 700, donc
si tu veux un papier pour 300, il faut que je te mette une
contravention pour autre chose. Non port du casque par exemple ! »
J’accepte la contravention de non port du casque (alors que je ne roule
pas 1 mètre sans lui…) et m’en vais. Je suis dégouté d’avoir pris cette
amende mais plutôt content d’avoir pu la négocier un peu. Je pense
malheureusement que ce ne sera pas la dernière anecdote du genre pendant
mon périple… Mais le coup de la carte de police je vais le peaufiner
pour être plus crédible…


J’entre donc dans ce désert avec
l’idée que je vais vraiment avoir chaud et que m’hydrater sera la
première de mes priorités, mais je suis de suite rappeler à l’ordre sur
mes idées préconçues… En effet, il est 14 heures et je roule vers
Laayoune lorsque que je commence à frissonner… Je continu mon trajet en
me disant que ce n’est que passager, mais non ! J’ai belle est bien
froid en pleine journée en entrant dans le Sahara… J’hallucine
complétement où quoi ? Est-ce déjà le soleil qui me joue des tours… Je
ne vais pas mettre un pull en pleine journée dans le désert quand même !
Et bien si ! Au bout de 50 km à frissonner sous mon pare pierre, je
m’arrête donc pour enfiler ma polaire sous ma coque protectrice. Il fait
grand beau, le soleil et à son paroxysme et le vent pas trop fort mais
je me sens tout de même beaucoup mieux avec cette couche de vêtement
supplémentaire. Je roule ainsi toute la journée et dors le soir même
dans la ville de Laayoune. Les paysages de cette journée ont été
splendide et je n’ai qu’une envie, voir la suite !

Ce samedi je
prévois le coup cette fois-ci et met un tee-shirt à manche longue sous
ma coquille de torse pour être sûr de pouvoir traverser sans gènes, du
chaud comme du froid ! Je roule facilement et admire cette partie du
pays qui laisse entrevoir petit à petit ces dunes de sable fin… La moto
ne souffre pas de la chaleur du jour alors que moi comparé à la veille,
j’ai chaud ! J’ai hâte d’arriver chez moi hôte du soir pour me reposer
et faire sa connaissance. Il tient une boutique de parapharmacie et
lorsque j’arrive à Boujdour je la trouve rapidement. Il est très sympa,
et parle 4 langues ! Anglais, Français, Allemand, et Arabe… J’ai encore
du chemin à faire de ce côté-là… Nous passons une très bonne soirée et
discutons librement sur des sujets sensibles que je voulais aborder avec
un autochtone pour avoir son point de vue. Je suis enchanté de voir
qu’il est très ouvert d’esprit et nous refaisons le monde jusqu’à plus
de 2 heure du matin. Rencontre très enrichissante et si il vous vient un
jour l’idée de passer par Boujdour, n’hésitez pas à passer à la
parapharmacie, il vous ouvrira ses bras et vous offrira son hospitalité
avec grand plaisir j’en suis sûr !


Dakhla ! C’est mon
objectif du jour ! 350km à travers le désert, pour atteindre cette
presque île à peu près au milieu de la côte Saharienne. C’est un repère
pour les personnes pratiquant le kite-surf et la planche à voile. Car en
effet, ici le vent souffle ! Et très fort ! Entre le vent chaud venant
du désert et le vent frais venant de l’océan, c’est un vrai bonheur pour
les amoureux de la glisse. Mais un vrai calvaire pour moi… Je lutte
continuellement pendant ces 350 km contre le vent pour arriver à garder
la moto en ligne et lui donner une trajectoire correct. Mais c’est
épuisant et la prise au vent qu’à ma mon transalp et impressionnante,
entre les valises latérales, la tête de fourche et le jerrican de 20
litres, le vent s’en donne à cœur joie ! Je manque de perdre son
contrôle à chaque bourrasque et mes bras font un effort considérable
pour tenir la bête. Je redoute à chaque fois le croisement avec un
camion où un bus, car c’est à ces moment que le danger est le plus
présent. La dépression créée lorsque l’on se croise est énorme et la
moto est ballotée dans tous les sens. Le vent ne cesse donc jamais ici !
Et bien non ! Arrivé à Dakhla c’est l’apothéose de la lutte contre les
éléments. Le croisement des vents soulève des bancs de sables qui
viennent s’ajouter à la bataille que je mène. Je suis fouetté de tout
côté et c’est un vrai supplice d’arriver à destination. Une fois ma
lutte contre la nature terminée, je suis heureux d’arriver à Dakhla. Je
me prends une chambre à l’hôtel pour passer une bonne nuit de sommeil,
demain la route est encore longue pour arriver à la frontière
Mauritanienne et ce n’est encore que du désert…


Le matin,
j’appréhende la sortie de la presque île ou la veille je me suis
littéralement battu contre le vent. Et c’est encore pire ! Le vent est
beaucoup plus fort et la tâche devient presque trop dangereuse pour
continuer. Pour rouler droit je dois pencher la moto à près de 20° !
Cela me demande un effort physique considérable et rouler dans cette
position en ligne droite et très inconfortable. Heureusement cela ne
dure qu’une cinquantaine de kilomètres avant que le vent change pour
finalement me souffler dans le dos. Quel soulagement ! Je suis en âge et
je n’ai fait qu’un 8e de mon parcours du jour ! La chaleur est
maintenant bien présente et je m’arrête le moins possible car la route
est longue je n’avance pas très vite. Le goudron est très souvent
recouvert de sable et je me fais surprendre plusieurs fois. Je réduis
donc ma vitesse pour arriver entier à la frontière. Le désert est
somptueux ! Ces grands espaces vides ou la vie y est presque impossible
sont d’une beauté sans égale. Parfois ce sont les dunes qui dominent,
parfois de vastes champs de cailloux, et d’autres fois des montagnes
apparaissent en laissant la route serpenter, ce qui change des très
longues lignes droites... Je profite amplement de ce décor et laisse mon
esprit divagué, adonnant la conduite de la moto à un automatisme devenu
naturel. Faire du kilomètre sans s’en rendre compte et avoir
l’impression d’avaler 100 bornes en 5 minutes, j’adore ça !




Puis
voilà la frontière. Après ces quelques 2500 km au Maroc, me voici à la
limite du pays. Mais la frontière est fermée pour ce soir, je campe donc
juste devant en attendant sa réouverture le lendemain. Je passe une
dernière nuit au Maroc difficile car le vent n’a pas cessé et la tente a
du mal à rester planter au sol. Je ressorts plusieurs fois dans la nuit
à la recherche de gros cailloux pour la maintenir en place mais rien
que le son du vent sur sa toile m’empêche de fermer l’œil. Tant pis,
cela me permet de faire le point sur ces kilomètres déjà accomplis et de
réfléchir à ma traversée Mauritanienne.



J’ai été très
agréablement surpris par la générosité marocaine et par la gentillesse
de ses habitants. A aucun moment je n’ai eu un mauvais ressenti sur ce
pays, exception faite à ce contrôle routier un peu bidon ! Je trouve
néanmoins ce pays très polluer visuellement, car les déchets de la vie
quotidienne sont partout, de la rivière isolée d’Akchour, jusqu’au abord
des routes du désert et cela gâche vraiment certains paysages mais
l’éducation écologique ne peux ce faire que sur du long terme et
j’espère donc revenir un jour ici pour mieux apprendre encore de la vie
Marocaine. Plus d’un mois c’est déjà écouler depuis mon départ de Paris,
et je ne les pas vu passer. C’est bon signe !


Il est
maintenant 9h30 ce mardi 30 août 2011, je passe au poste de police, puis
au poste de douane, je m’apprête de traverser le fameux « no man’s
land » séparant le Maroc de la Mauritanie de 7km. Une zone sans fois, ni
lois qui n’appartient à aucun des deux pays et durant laquelle je ne
souhaite vraiment pas m’attarder. Mais l’aventure ne serait pas
l’aventure si tout se passait comme prévu…

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Jeu 1 Sep 2011 - 15:07

Publication FB :

Simon Tdm Moto

Allez c'est reparti! Après une journée de repos et de découverte de Nouakchott, je roule maintenant vers Rosso pour entrer au Sénégal ce soir! 3 jours en Mauritanie c'est beaucoup trop court mais la situation ici ne me laisse guère le choix... De plus mon assurance moto pris à la frontière ce termine ce soir, donc gazzz jusqu'au fleuve Sénégal, frontière entre les 2 pays ou je prendrais le bac en fin de journée!

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube


Dernière édition par trofor26 le Ven 2 Sep 2011 - 5:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Jeu 1 Sep 2011 - 15:10

Publication FB :
Simon Tdm Moto

Information de dernières minutes... L'ambassade d'Espagne et des USA viennent de placer, il y a moins d'une heure, Nouakchott en zone rouge: risques très élevés... Il faut vite que je me casse d'ici...

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube


Dernière édition par trofor26 le Ven 2 Sep 2011 - 5:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
Patrick

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : 1200 GSA
Messages : 428
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 61
Ville ou région : Cantal

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Jeu 1 Sep 2011 - 18:14

Roule, mon gars, roule !

Je viens de voir ta vidéo, belles images beau montage et surtout du rêve !

_________________



Balades dans le cantal... Et ailleurs ;)
http://www.patrick-aufildemesbalades.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Ven 2 Sep 2011 - 3:43

Publication FB :

Simon Tdm Moto
Je transpire à grosses goutes... C'est bon, je suis bien au Sénégal... 2H
pour passer la frontière et back-chich à gogo!!! J'ai assuré la moto
pour 1 mois donc je vais vadrouiller à travers le pays pendant tout ce
mois de septembre avant de trouver un bateau à Dakar en direction du
Brésil. Il est 20H30, ma bataille contre les moustiques à commencé ici!




_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
claudio-3866

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : TRANSALP 650
Messages : 129
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 51
Ville ou région : MOIRANS (38)

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Ven 2 Sep 2011 - 10:07

Super voyage merci!
Revenir en haut Aller en bas
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 6:00

Publication FB :

Simon Tdm Moto
Je me suis dit que pour bien commencer mon voyage au Sénégal, un bon ensablement, il n'y avait rien de mieux!




Itinéraire prévu au Sénégal


Agrandir le plan






















Fil d'une conversation sur FB à propos des "taches" sur les photos de Simon:


  • Superbes photos, mais un petit nettoyage de l'objectif s'impose ;-)

  • Trop dommage les taches sur les photos :/




  • Simon Tdm Moto Je sais, je suis dégoûté de ces taches, mais ce n'est pas l'objectif, c'est
    la vitre interne du réflex, j'ai beau la nettoyé régulièrement, la
    poussière fini toujours par revenir... Je pense que je vais devoir
    l'emmener chez un spécialiste pour faire nettoyer l'intérieur complet de
    l'appareil, sinon toutes les photos auront plus ou moins ces taches...



_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
déavéhidé

Membre - Super Actif
Membre - Super Actif
avatar

MOTOS : BMW K1600GTL /WR450F
Pneu AV/AR : Pirelli Angel GT/Dunlop Geomax
Messages : 348
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 48
Ville ou région : Paris

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 7:10

Comme quoi sur ce genre de périple, il vaut mieux un appareil compact et étanche (genre pentax WG1) qu'un reflex. Même tropicalisé (comme les Nikon ou Canon très haut de gamme ou n'importe quel Pentax) sur lequels on ne pourra pas changer d'objectifs pour ne pas faire rentrer de merdouilles (et si c'est pour se trimballer un tromblon 18/250 à la qualité optique douteuse, c'est dommage). L'APN compact c'est super pratique comme bloc note numérique, le réflex c'est pour faire de la vraie photographie

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Atchoum

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : 660 XTR
Messages : 438
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 42
Ville ou région : Montélimar

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 9:20

Bonne route gars.
Les photos restent quand même sympa et les taches n'enlèvent rien à la beauté du paysage.


_________________

Tu sais c'qui t'dis le NAIN !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
tabar

Membre Super VIP
avatar

MOTOS : xt 600.
Messages : 1891
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 61
Ville ou région : aigues mortes

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 9:55

bonne route a toi

_________________
 
 

     
Revenir en haut Aller en bas
https://youtu.be/i-kiLi23XhI
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 14:05

@déavéhidé a écrit:
Comme quoi sur ce genre de périple, il vaut mieux un appareil compact et étanche (genre pentax WG1) qu'un reflex. Même tropicalisé (comme les Nikon ou Canon très haut de gamme ou n'importe quel Pentax) sur lequels on ne pourra pas changer d'objectifs pour ne pas faire rentrer de merdouilles (et si c'est pour se trimballer un tromblon 18/250 à la qualité optique douteuse, c'est dommage). L'APN compact c'est super pratique comme bloc note numérique, le réflex c'est pour faire de la vraie photographie

Sur , j'ai un p'tit Fuji XP 30 ,et pas de problème avec la poussière , la flotte , les chocs , et en plus y fait "GPS" . ( C'est çà dire qu'il géolocalise la photo prise sur un carte Google ....)
Par contre , ça bouffe de la batterie ! A utiliser avec Parcimonie ( un corse ) et à Bonesciant ( un Arménien )....
Mais , c'est vrai que ça ne fait pas de la photo "d'ART"....


_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
WHITE-BIRD

Membre Super VIP
avatar

MOTOS : Harley tout terrain avec tétines
Messages : 1400
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 52
Ville ou région : provence

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 14:39

@trofor26 a écrit:
@déavéhidé a écrit:
Comme quoi sur ce genre de périple, il vaut mieux un appareil compact et étanche (genre pentax WG1) qu'un reflex. Même tropicalisé (comme les Nikon ou Canon très haut de gamme ou n'importe quel Pentax) sur lequels on ne pourra pas changer d'objectifs pour ne pas faire rentrer de merdouilles (et si c'est pour se trimballer un tromblon 18/250 à la qualité optique douteuse, c'est dommage). L'APN compact c'est super pratique comme bloc note numérique, le réflex c'est pour faire de la vraie photographie

Sur , j'ai un p'tit Fuji XP 30 ,et pas de problème avec la poussière , la flotte , les chocs , et en plus y fait "GPS" . ( C'est çà dire qu'il géolocalise la photo prise sur un carte Google ....)
Par contre , ça bouffe de la batterie ! A utiliser avec Parcimonie ( un corse ) et à Bonesciant ( un Arménien )....
Mais , c'est vrai que ça ne fait pas de la photo "d'ART"....


eh est ce que l'on peut savoir combien coute ce petit bébé !!!

_________________
celui qui veut constamment  réussi forcement !!!!
Revenir en haut Aller en bas
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 3 Sep 2011 - 15:00


_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Lun 5 Sep 2011 - 5:22

Publication FB :

Simon Tdm Moto
Après 3 jours à Saint louis chez moustapha, un couch surfeur extra, je roule
vers dakar demain dans l'après-midi, après la grande fête religieuse qui
ce déroule ici en ce moment même! C'est un vrai régal d'être au Sénégal
pour le moment!

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Lun 5 Sep 2011 - 6:04

Publication FB :
Une rencontre avec Simon.
Un Italien qui roule ...https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1294592055163.2042907.1541176318

Maurizio Manca Grandissimo Simon...conosciuto a Rabat...Con la sua Honda Transalp affronterà IL
GIRO DEL MONDO...Partito da Parigi a luglio... il suo viaggio durerà
almeno 3 anni...sempre on the road!!! Bonne route Simon!!!
( Grandissime Simon ... rencontré à Rabat... Avec sa Honda Transalp il affrontera LE TOUR DU MONDE...Parti de Paris en Juillet... Son voyage durera au moins 3 ans... Toujours sur la route !!! Bonne route Simon!!! )


_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mar 6 Sep 2011 - 1:18

Publication FB :

Simon Tdm Moto
Départ pour Dakar annulé!!! Juste au moment de partir, un salop ma volé mon
porte feuille avec tout mes papiers sans même que je m'en rende
compte... J'ai la rage! Si je le choppe cet encu... je lui fait la peau!
Du coup direction le commissariat de police et demain matin le consulat
de France pour pouvoir tout refaire: Passeport, permis de conduire,
carte grise, carte d'identité... puis il faudra refaire la CB aussi...
La vrai galère! Je suis donc bloqué à Saint louis encore un peu de
temps...




Afficher SimonTDMmoto sur une carte plus grande

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
cantalou

MEMBRE Très actif
MEMBRE Très actif
avatar

MOTOS : 600 XLM 1985 K75 basic de 1991
Messages : 127
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 56
Ville ou région : Auvergne

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mar 6 Sep 2011 - 2:52

Alors ça , c'est ballot...............AaaÂrrrrGggghhhh grrrr carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mar 6 Sep 2011 - 8:39

dur dur cette histoire mai comme on dit par chez nous c'est le métier qui rentre, vadrouiller en afrique, amerique du sud et ailleurs sur la planète c'est un risque permanent, les papiers faut normalement les mètres dans un étui en cuir avec une lanière autour du cou et l'étui contre ça poitrine a même la peau et même comme ça y a un risque de ce faire dépouiller surtout avec les nana qui après une nuit chaude attende sagement qu'on s'endorme pour nous dépouiller. j'ai même un copain très habituer au voyage en solo qui c'est fait dépouiller au maroc partis seul en voyage, un soir en allant au ciber café des gars lui ont tombés dessus avec des gros bâtons, ne pouvant pas se défendre devant quatre gars il a était obliger de leurs donner la sacoche qu'il avait prêt du corps ... faut être vraiment vigilent et pas trainer le soir surtout pour un jeune " Toubab " solitaire comme ils nous appelle par là bas ....
aller courage et temps que c'est que du matériel dit toi que c'est pas si grave
Revenir en haut Aller en bas
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mar 6 Sep 2011 - 19:33

Publication FB :

Simon Tdm Moto J'ai plusieurs photocopies de tout mes papiers à différents endroits mais
pour la CB j'ai rien... Je pars pour Dakar quand même, de toute façon le
consulat de France de Saint Louis ne peux rien faire pour moi, tout ce
passe à la capitale en cas de problème. Je vais aussi y refaire ma CB à
la seule banque HSBC du pays. Je resterai donc quelques jours a Dakar
pour résoudre cette belle embrouille, puis j'aviserai après.

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mer 7 Sep 2011 - 3:39

Publication FB :

Simon Tdm Moto Je suis arrivé à Dakar, je m'occupe de mes papiers demain... Par contre un
bruit est apparu sur la moto en venant ici et j'ai peur de devoir déjà
changer un roulement... Celui du pignon de sortie de boite... C'est pas
bon... Je suis encore plus blasé... Mon séjour à Dakar risque de
durer... Je vais surement changer mon itinéraire prévu au Sénégal pour
rester dans les temps...

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
Atchoum

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : 660 XTR
Messages : 438
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 42
Ville ou région : Montélimar

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Mer 7 Sep 2011 - 7:26

Pas cool pas cool, mais comme dit Elbrujo c'est le métier qui rentre et puis c'est ce genre de choses qui fait qu'un voyage reste inoubliable, allé accroche toi man.


_________________

Tu sais c'qui t'dis le NAIN !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Ven 9 Sep 2011 - 4:12

Pas de nouvelles de Simon depuis 2 jours , mais , une mise à jour de sa position sur son site , le situe toujours à Dakar .



Afficher SimonTDMmoto sur une carte plus grande

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 10 Sep 2011 - 11:21

Publication FB :
2 articles de presse posté sur le "mur" de Simon. (Cliquez sur "Agrandir cette image" pour une meilleur lecture )




_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
trofor26

Membre MR84
Membre MR84
avatar

MOTOS : KTM 1190 Adventure R.2013/Yamaha XT660R.2005
Pneu AV/AR : KTM 1190 R Mitas E07+ Dakar/660 XTR Mitas E09 Dakar
Messages : 4132
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Ville ou région : NougatLand

MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   Sam 10 Sep 2011 - 22:22

Publication FB:

Simon Tdm Moto
Voilà 5 jours que je suis à Dakar pour refaire mes papiers d'identité mais ce
n'est pas simple...J'espère tout récupérer rapidement mais
l'administration française est comme d'habitude: LENTE! Je vais rester
ici encore au moins 15 jours car maintenant c'est la moto qui fait un
bruit de boite étrange et avant de partir dans la brousse je veux
vérifier ça...Du coup la semaine prochaine démontage du moteur pour
inspecter les pignons... Mais sinon ce pays est génial et que je mis
plait vraiment!

_________________
Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir.
C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain...




Mes vidéos-->Dailymotion
Mes vidéos-->Youtube
Revenir en haut Aller en bas
https://www.terre-bitume.org/t343-journal-de-bord-nordkapp-juill
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simon Courrier : TOUR DU MONDE à moto en cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TERRE et BITUME :: Général :: Les BAROUDEURS-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit